Kalidou Koulibaly sur le choc Real de Madrid-Chelsea ce mercredi : «Nous croyons en nous, en nos coéquipiers et en notre manager»

0
628

 Chelsea de Kalidou Koulibaly va affronter ce mercredi 12 avril, le Real de Madrid pour la  quart de finale aller de Ligue des Champions.   Dans un entretien avec  BBC sport, le défenseur sénégalais s’est prononcé sur le  choc très attendu et aborde le duel qui  l’attend face à la vedette madrilène,  Karim Benzema. Un joueur qu’il considère comme le meilleur attaquant du monde. Il a également évoqué le retour chez les Blues du coach intérimaire Frank Lampard et estime qu’il est  l’homme idéal pour sortir le club de la «situation difficile».

 Après Manchester City Bayern Munich (3-0), place sera faite ce mercredi à un autre gros choc des quarts de finale de Ligue des Champions qui oppose  au stade Santiago Bernabau,   le Real Madrid à Chelsea. La double confrontation qui s’annonce comme celle de la revanche pour les Blues   qui ont été éliminés la saison écoulée et au même stade de la compétition par les champions en titre.

«Benzema est le meilleur attaquant du monde»

Cette rencontre sera aussi l’occasion d’assister à un face-à-face Benzema-Koulibaly. Dans une interview accordée à BBC Sport à la veille de ce déplacement, le défenseur sénégalais a évoqué ce match et  surtout ce duel face à l’attaquant français qu’il considère comme le meilleur joueurs du monde. «J’ai dit cela il y a environ deux ou trois ans, il (Benzema) est le meilleur attaquant du monde. Ce sera un match difficile mais j’espère que Chelsea gagnera et réussira ce test. C’est notre objectif mais ça va être difficile car, ils sont les tenants du titre. Nous croyons en nous, en nos coéquipiers et en notre manager. Je suis content pour Benzema, il est un bon exemple pour le peuple musulman en montrant que nous pouvons faire le Ramadan, marquer des buts et être productifs. J’espère qu’il continuera à marquer, mais pas ce mercredi », a confié le défenseur Sénégalais à BBC Sports.

Le champion d’Afrique en titre a également évoqué le retour de Frank Lampard. Après   son limogeage en tant qu’entraîneur d’Everton, la légende anglaise a été nommée manager par intérim  jusqu’à la fin de la saison.

«Nous savons qu’il est une légende ici et il a déjà formé la moitié de l’équipe. La situation est comme ça pour le moment, mais à l’entraînement, il a dit qu’il nous soutiendrait jusqu’au bout et nous aiderait à sortir de cette situation. Nous savons que c’est une situation difficile pour tout le monde, y compris le club, l’entraîneur et les supporters, mais nous donnerons tout pour nous en sortir et les rendre heureux. Notre premier objectif est de gagner les matchs et de rendre nos supporters heureux», indique-t-il.

Sur la situation de son ex coach Potter, le capitaine des Lions pense qu’il est  un bon manager. « Une personne sympa et il m’a beaucoup aidé. C’est vrai que j’ai eu des moments difficiles quand je suis arrivé ici à Chelsea, mais son équipe était vraiment importante et ils nous ont beaucoup aidés. Je suis désolé pour lui mais cela fait partie du travail. J’espère qu’il aura un bel avenir mais maintenant nous sommes tous concentrés sur Chelsea et Frank Lampard », ajoute-t-il.

Le capitaine des Lions  n’est pas, par ailleurs, resté insensible sur son premier mois de Ramadan en Angleterre et surtout la décision de la Premier League consistant à permettre aux musulmans concernés d’observer la rupture du jeûne. « Quand vous venez ici et que vous voyez qu’ils peuvent arrêter les matchs pour que les musulmans se ravitaillent, prennent un verre et se ressourcent un peu, c’est incroyable ! Cela ne m’est jamais arrivé, c’est pourquoi ce sentiment est incroyable. Je l’ai vu à la télévision quand Wesley (Fofana) était à Leicester en train de rompre son jeûne pendant le match, c’était incroyable. Quand ils le font pour vous, c’est incroyable. J’étais vraiment heureux et j’ai hâte de recommencer», avance-t-il. «Il s’agit de comprendre ce que nous lisons dans le Coran, la religion, notre comportement et notre Prophète Muhammad aussi. Nous devons leur expliquer cela, donc quand quelqu’un demande, nous sommes capables de donner une réponse », poursuit-il.

Omar DIAW

Leave a reply