Kaolack/ 7ème édition de l’assise annuelle des opérateurs du marché extérieur de l’arachide : le Copega prêt à soutenir les producteurs et contribuer à la sécurité alimentaire

0
189

Le Collectif des opérateurs investis dans l’exportation des graines d’arachide (COPEGA) a débuté hier, mardi 22 novembre, la 7ème édition de son forum national sur l’exportation. Tenue cette année sous le thème « Comment la Copéga et ses partenaires stratégiques comptent-ils faire face à l’évolution d’un  contexte mondial et national marqué par divers dérèglements et contribuer à une meilleure impulsion de la sécurité et la souveraineté alimentaire », cette rencontre outre le besoin de booster le système d’exportation de l’arachide et le ramener à son meilleur niveau, obéit à la volonté du Président Abib Thiam et ses collaborateurs de renforcer la contribution du Copéga dans le système de sécurité et la souveraineté alimentaire au Sénégal. Selon le Président du Copéga,  » cette volonté à payer l’effort des paysans sera jubilée cette année avec les systèmes d’exportation de l’arachide afin que les producteurs eux-mêmes trouvent leurs comptes dans le système d’échange qui sera mis en place et pourront vivre paisiblement de leurs efforts « . Même s’il se refuse de proposer ou révéler le prochain prix qui sera fixé aux producteurs pour le kilogramme d’arachide décortiqué, Abib Thiam laisse à plusieurs observateurs le choix de penser que le prochain prix qui interviendra sur le marché de l’exportation sera sans doute un prix rémunérateur, Ces deux journées de réflexions (Lundi 22 et Mardi 23 Novembre) ont pour autant constitué pour le collectif et ses partenaires, un moyen de se pencher sur les nouvelles modalités et autres stratégies qu’ils comptent mettre en œuvre pour une contribution plus efficace à cet équilibre et cette souveraineté alimentaire. Et ceci, sous prétexte que les crises qui ont secoué le monde pendant ces dernières années, à savoir la Covid et la guerre en Ukraine ont beaucoup impacté la vie des producteurs de toutes les filières confondues. Et puisqu’il convient aujourd’hui de rétablir l’équilibre, le Copéga dans le cadre de cette prochaine campagne de commercialisation, décide d’accompagner cet effort de soutien en plaidant en faveur d’un prix qui, non seulement garantira en décence une vie aux paysans, mais permettra surtout à ces acteurs du secteur primaire de vivre de leurs moissons. Ainsi peiné la saison écoulée par le coût élevé du fret, une situation à cause de laquelle certains opérateurs se sont vu ajournés, le Copéga se dit satisfait de la réalité sur le marché. Autrement dit, le coût de fret aujourd’hui a été revu à la baisse et peut profiter largement aux exportateurs et leur permettre de travailler.

ABDOULAYE FALL

.

Leave a reply