Kaolack : des travailleurs municipaux déplorent une ‘’situation délétère et regrettable’’ au sein de leur institution

0
636

(APS) – Des agents municipaux de la commune de Kaolack (centre), regroupés au sein de l’intersyndicale des travailleurs de cette collectivité territoriale, ont déploré mardi la ‘’situation délétère et regrettable’’ qui prévaut au sein de l’institution qui les emploie.

Réunis jusque tard dans la soirée pour ‘’examiner’’ la situation actuelle de la municipalité de Kaolack, ils ont dénoncé le ‘’comportement incompréhensible et inadmissible’’ des autorités municipales.

‘’Les autorités municipales manifestent mépris, arrogance et excès d’autorité vis-à-vis d’un personnel pourtant totalement dévoué et consciencieux, avec la fermeture à tout dialogue, seul gage de compréhension et de paix’’, a déclaré Cheikh Tidiane Seck, secrétaire général du syndicat autonome des travailleurs des collectivités locales du Sénégal (SATCOLS).

Seck et ses camarades, qui faisaient face à la presse au terme de leur réunion qui s’est tenue dans les locaux de l’institution municipale, déplorent les ‘’menaces répétées’’ des autorités municipales.

‘’Considérant les tentatives de musellement des syndicats, consciente de la mission de défendre, à tous prix, les intérêts matériels et moraux des travailleurs et de toujours veiller à leur bien-être, l’assemblée générale de l’intersyndicale fustige ce comportement aux antipodes de l’élégance du management’’, a souligné Cheikh Tidiane Seck au nom de ses camarades.

Se disant conscients du ‘’bien fondé » et de la ‘’justesse » de leur combat, les travailleurs municipaux de Kaolack exhortent ‘’tous les militants’’ à ‘’plus de solidarité et de combativité pour mettre fin à ces ‘’agissements caduques’’, ‘’parce que d’un autre âge », selon eux.

‘’Les travailleurs, convaincus qu’on ne doit pas scier la branche sur laquelle on est assis, soucieux de la préservation de leur outil de travail qui est un bien commun, lancent un appel pressant au maire (Serigne Mboup), afin qu’il revoie sa copie et reconsidère son comportement, au nom de l’intérêt supérieur de l’institution municipale et de toutes les populations de Kaolack’’, a lancé Cheikh Tidiane Seck.

Ces travailleurs ont annoncé le dépôt, ‘’très prochainement », d’un préavis de grève pour dénoncer les ‘’licenciements abusifs » et la ‘’mal gouvernance » dans leur commune.

Les tentatives de l’Agence de presse sénégalaise d’entrer en contact avec le maire de la commune de Kaolack ou autres autorités municipales sont restées vaines. Selon une source proche de l’équipe dirigeante, le maire pourrait réagir à cette sortie de l’intersyndicale dans les prochaines heures.

Leave a reply