Kaolack : la coalition « Bunt bi’’ condamne les violences électorales

0
345

La tête de liste départementale de la coalition « Bunt Bi » à Kaolack (centre), Moda Samb, a condamné les actes de violences ayant émaillé la campagne électorale pour les élections législatives du 31 juillet prochain. Lundi, cinq personnes ont été blessées dans des affrontements survenus à Kaolack (centre), entre des jeunes de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) et ceux de l’intercoalition Yewwi Askan Wi-Wallu Sénégal. Ces heurts surviennent après le caillassage, samedi, du véhicule du maire de Thiès, Babacar Diop. « Nous condamnons ces violences, car la politique ne rime pas avec la violence. On peut faire la politique sans pour autant insulter ni utiliser des gros mots à plus forte raison sortir une goutte de sang », a-t-il affirmé, jeudi, au terme d’une visite de proximité chez des familles religieuses de Kaolack. Il a appelé les jeunes à refuser d’être utilisés par les hommes politiques dans des manifestations violentes. « Si tu vois les émeutes qui se sont passées, seuls des jeunes y ont perdu la vie. Donc, je demande encore aux jeunes de prendre plus de responsabilité, car la politique n’est rien d’autre que des débats de projets, des débats d’idées », a t-il insisté.

Sud Quotidien

Leave a reply