Site icon Sud Quotidien

Kaolack/ prestation de serment de Bassirou Diomaye Faye et positions des religieux : Léona Niassène fixe les prérogatives d’une prochaine collaboration

La famille de Feu Mame Khalifa Niasse par la voix de son porte-parole Ahmed Babacar Niasse a exhorté le Président Bassirou Diomaye Faye à quelques heures de sa prestation de serment de renforcer et raffermir ses relations avec les familles religieuses du pays. Mieux impliquer davantage ses familles qui ne sont pas ordinaires dans les formes de collaboration entre l’État et la communauté. Après avoir félicité son prédécesseur, le Président Macky Sall, pour son bilan élogieux ayant conduit aujourd’hui à la bonne organisation et la tenue de la cérémonie nationale de passation de service, la famille de Léona Niassène plaide l’implication des foyers religieux dans la gouvernance nationale pour le maintien de la paix et la sécurité des concitoyens. Pour le porte-parole de Léona Niassène, « ce compagnonnage avec les religieux est la meilleure méthode de maintenir un climat social apaisé dans le pays. Comme il fut le cas pendant ces derniers mois où n’eût été la diligence des hommes de Dieu, le Sénégal aurait basculé en faveur d’une tension sociale à conséquences négatives et qui serait difficile à arrêter à cause de ses ampleurs ». Mais heureusement, nous apprend Ahmed Babacar Niasse, « les religieux du pays ont beaucoup prié. Même si en ces moments de divergence, ils ne pouvaient guère élever la voix pour parler aux uns et aux autres, ils se sont retirés loin des regards pour prier Dieu et demander sa clémence ». Ahmed Babacar Niasse estime cependant que cette collaboration est d’autant plus incontournable si l’on s’aperçoit que les religieux sont dans leur écrasante majorité composés d’agriculteurs et occupent un secteur moteur du développement socioéconomique. Ce qui, selon la famille de Mame Khalifa Niasse, doit pousser le prochain gouvernement à rendre le secteur de l’agriculture performant en le dotant d’un caractère motorisé. Par rapport à la gouvernance dans le pays, le Khalife Cheikh Ahmed Tidiane Niasse et ses accompagnants invitent le Président Bassirou Diomaye Faye à la clairvoyance, à épouser la culture de la discrétion et éviter surtout les excès d’orgueil. Ainsi pour le bien du Sénégal et son peuple, la famille religieuse de Léona Niassène se dit prête à accompagner l’Etat et jouer pleinement son rôle dans la communion et l’union des cœurs.

Concernant les relations Sonko/Bassirou Faye, Ahmed Babacar Niasse somme tous les deux leaders à garder la sérénité et à faire preuve de responsabilité. Ceci pour faire éviter à notre chère patrie les mêmes stigmates intervenus sur la scène politique en 1962 entre Senghor et Lamine Guéye. Et bien tout récemment entre Abdoulaye Wade et Idrissa Seck, entre Abdoulaye Wade et Macky Sall entre autres crises de responsabilité politique ou de fonction.

 

 ABDOULAYE FALL

Quitter la version mobile