Kaolack/ prise en charge des maladies tropicales négligeable (mtn) : Marie Khémesse Ndiaye pour une forte mobilisation communautaire

0
1233

Le ministre de la Santé et de l’action sociale a présidé hier, Lundi 30 Janvier, à la Foire internationale de Kaolack (Fika), la seconde édition de la journée nationale de lutte contre les Maladies tropicales négligées (Mtn). Faisant ainsi face à la persistance de ces motifs de consultations dans notre pays, elle a une fois encore appelé à la vigilance, mais surtout à une forte mobilisation communautaire pour faire face à ce fléau devenu pendant plusieurs années une question de santé publique. Mme Marie Khémesse Ndiaye a pour ce programme spécifique mis en avant l’ensemble des personnels du ministère de la Santé et de l’action sociale à qui elle ne cesse de renouveler sa sympathie et sa reconnaissance par rapport à la gestion des questions les plus compliquées dans le déroulement du système sanitaire au courant de ces dernières années. C’est par la suite qu’elle s’est adressée aux agents communautaires,  » Badjan nu Gox » et l’ensemble des sensibilités populaires en faveur d’une stratégie nationale qui débouchera sur une éradication absolue des Mtn ou leur réduction à la plus faible échelle. Déjà depuis quelques années, le Sénégal est entré en croisade contre 14 maladies tropicales négligées, composées d’affections endémiques sur le territoire national. Aussi des Mtn qui reflètent des niveaux de prévalence différents selon les régions ou les zones concernées par le programme. Sur ces 14 Mtn, cinq (5) font périodiquement l’objet de campagne de masse chimiothérapie préventive. Il s’agit en effet du trachome, de la bilharziose, de la filariose lymphatique, de l’onchocercose, ou de la cécité des rivières, des géo helminthiases entre autres Mnt. Les neuf (9) autres sont diagnostiquées ou traitées au cas par cas. Le ministre de la Santé et de l’action sociale estime par contre que les résultats et autres succès obtenus dans le combat contre les Mtn permettront aux décideurs de pouvoir édifier et lire les nombreux défis qui freinent souvent la marche vers l’éradication des Mtn au Sénégal. Ces défis, comme identifiés, gravitent autour de la durabilité des acquis, du renforcement du partenariat, de la mobilisation des ressources nationales et internationales, de la poursuite des mouvements de coordination et d’action multisectorielle, entre autres.

ABDOULAYE FALL

 

 

 

 

 

 

Leave a reply