Khandane, un village du département de Tivaouane, réclame un collège

0
1000

(APS) – Les collégiens de Khandane, le plus grand village de la commune de Koul, dans le département de Tivaouane (ouest), réclament aux pouvoirs publics la construction d’un collège dans leur village, pour faciliter leur scolarité.

Cette réclamation est soutenue par les habitants du village, lesquels estiment que leur commune est dépourvue d’infrastructures socioéconomiques.

Les élèves se rendent au collège de Koul, l’établissement le plus proche de leur village, à deux kilomètres. Parcourir cette distance au quotidien les empêche, disent-ils, de bien apprendre.

‘’Nous sommes souvent très fatigués de parcourir quatre kilomètres, tous les jours, pour rallier Koul. Ce que nous demandons aux autorités, c’est la construction, dans les plus  brefs délais, d’un collège. Cela va nous soulager des longues marches sous la chaleur, sans oublier la peur qui nous habite quand nous traversons certains endroits, le soir’’, dit Fatou Binetou Diop, une collégienne de Khandane.

Les collégiens insistent sur cette revendication et souhaitent que leur village soit pris en compte par les pouvoirs publics chargés des infrastructures scolaires.

‘’Si vraiment les autorités ne veulent rien faire à Khandane, nous leur suggérons d’autres villages comme Keur Massamba Fatim, Touba Kane ou Diama Thiendou, qui peuvent abriter le collège dont nous rêvons’’, a souligné Abdou Kane, tout en sueur, pour rallier son village natal.

Le forage de Bégal, une bourgade proche de Khandane et centre de plus de 100 hameaux, est tombé en panne, il y a quelques semaines.

Cette panne semble renforcer le sentiment partagé par les populations locales, qui considèrent que leur commune est dépourvue d’infrastructures socioéconomiques.

Leave a reply