Kylian Mbappé a le nez cassé, on a demandé à un médecin à quelles conditions il peut rejouer

0
316

Blessé lors de France-Autriche n’est pas forfait pour la suite de l’Euro-2024. Un médecin du sport nous éclaire sur cette blessure et les possibilités de reprise.

Toute la France pendue au nez de Kylian Mbappé. Lors de l’entrée en lice dans l’Euro 2024 des Bleus face à l’Autriche (1-0), ce lundi 17 juin, l’attaquant français a subi un choc violent avec le défenseur Kevin Danso. Après avoir quitté le terrain le visage ensanglanté, le verdict que tout le monde redoutait a été confirmé dans la soirée par la FFF : le capitaine des Bleus a le nez cassé.

Si cette blessure n’empêche pas Kylian Mbappé de courir et d’exploiter au mieux ses qualités footballistiques, elle peut être handicapante, dans la mesure où elle rend la respiration difficile. Et le risque esthétique est réel en cas de rechute. Alors que se profile un choc face aux Pays-Bas vendredi 21 juin, suivi d’un troisième match face à la Pologne mardi 25, Le HuffPost a contacté un médecin du sport, afin de savoir dans quelles mesures le capitaine des Bleus pourra-t-il prendre part à ces deux rencontres.

Pas d’opération « dans l’immédiat »

Selon Guillaume Gerbaud, il faut distinguer deux types de fractures du nez, qui sont les plus courantes. Celle de l’os propre du nez et celle de la cloison nasale. Dans le premier cas, un médecin peut réduire cette fracture à la main, et ainsi éviter l’opération, qui sera nécessaire si la fracture n’est pas suffisamment réduite. Dans le deuxième cas, la blessure nécessite de passer sur la table du chirurgien.

Qu’en est-il de Kylian Mbappé ? Si la FFF ne précise pas le type de fracture dont souffre le joueur, elle précise qu’il ne subira pas d’intervention chirurgicale « dans l’immédiat ». Pour Guillaume Gerbaud, qui a vu les images, il s’agirait plutôt d’une fracture de l’os propre.

Cette blessure est douloureuse dans les quelques jours qui suivent la fracture. Le principal symptôme est qu’elle rend la respiration difficile : « Il y a une congestion, la paroi du nez va gonfler donc on respire moins bien. Mais quand on accélère, on respire à 90 % par la bouche. » La fracture étant ouverte, il faut laisser un peu de temps pour que la plaie colmate, car des saignements peuvent survenir « avec la pression artérielle qui augmente lors de l’effort ». Mais le risque principal reste esthétique, en cas de nouveau choc.

« Une semaine à dix jours d’absence de contact et de sport »

Même si l’opération chirurgicale a pu être évitée, Kylian Mbappé pourrait être indisponible pour les prochains matchs. « En général, on recommande au moins une semaine à dix jours d’absence de contact et de sport. Pour être complet, il faudrait quatre semaines », préconise le médecin, qui assure : « Mais il rejouera avant. Comme le risque principal est esthétique, c’est au joueur de décider s’il veut jouer. Il peut retourner sur les terrains avec un masque, et le médecin ne s’y oppose pas généralement. »

Qu’a dit la FFF à ce sujet ? « Un masque va être confectionné de façon à pouvoir permettre au numéro 10 de l’équipe de France d’envisager une reprise de la compétition après une période consacrée aux soins », indique-t-elle dans son communiqué. Le masque n’est pas une garantie totale, puisqu’il diminue seulement le risque de nouvelle fracture. Il n’est pas très gênant d’un point de vue performance, selon le médecin du sport.

Guillaume Gerbaud prend ainsi l’exemple d’Antoine Dupont, qui a subi une fracture maxillo-zygomatique lors du dernier mondial de rugby. Opéré dans la foulée, le capitaine des Bleus avait repris la compétition avec un masque. « Si on avait écouté les médecins, il n’aurait pas rejoué pendant la Coupe du monde », assure Guillaume Gerbaud.

huffington

Leave a reply