L1 : le PSG reprend la tête, après sa victoire contre l’OL

0
696

En clôture de la huitième journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais accueillait, ce dimanche à 20h45, le Paris Saint-Germain. Au Groupama Stadium, les hommes de Peter Bosz se présentaient en 4-4-2 avec Dembélé et Lacazette en pointe. En face, Christophe Galtier optait pour son traditionnel 3-4-2-1 où Ruiz accompagnait, pour la première fois, Verratti dans l’entrejeu. Portés par leur inévitable trio Messi-Neymar-Mbappé, les Parisiens espéraient s’imposer pour reprendre la première place, occupée par l’OM au coup d’envoi. Défaits à Lorient puis Monaco, l’OL voulait, de son côté, relever la tête. Une rencontre qui démarrait pourtant de la pire des manières pour les Gones. Trop attentiste sur la première réelle percée de Messi, le club rhodanien cédait face à l’Argentin, parfaitement trouvé par Neymar (0-1, 6e). Outrageusement dominateur dans les premiers instants, le PSG multipliait les frappes (10e, 13e, 15e). Sans succès. Sonnés, les Lyonnais parvenaient pourtant à réagir, profitant notamment de la fragilité défensive du PSG. D’un magnifique centre, Tolisso trouvait Lacazette mais ce dernier voyait finalement sa tête échouer de peu à côté (21e). Dans la foulée, c’est Dembélé qui mettait à contribution Donnarumma mais la frappe de l’ailier lyonnais n’inquiétait pas le portier italien (22e).

Plus fragile, le club de la capitale peinait à confirmer son excellente entame et Lacazette s’illustrait une nouvelle fois sans pour autant tromper la vigilance du dernier rempart parisien (30e). Finalement, le rythme de ce choc retombait quelque peu et le PSG rentrait à la pause avec une légère avance. Au retour des vestiaires, les Rouge et Bleu accéléraient d’entrée et Messi était tout proche de faire le break mais Lukeba sauvait sur sa ligne (46e). Une situation franche avant de voir cette confrontation retomber en intensité. Plus tranchant, l’OL poussait pour égaliser, sans inquiéter les visiteurs. Il fallait finalement attendre l’aube du dernier quart d’heure pour voir une nouvelle grosse occasion mais Neymar, servi par Mendes, butait sur Lopes (72e). Quelques instants plus tard, c’est Marquinhos qui se sacrifiait pour sauver les siens (76e). Malgré la pression lyonnaise dans les derniers instants, le score ne bougeait plus (1-0).

Avec footmercato.net

Leave a reply