La CENA appelle à la sérénité et condamne la violence notée

0
164

La polémique née des risques de forclusion de la liste de la coalition Yewwi Askan Wi du département de Dakar, avec son corollaire de violence et de déclarations teintées de menaces notées de part et d’autres des différents camps adverses, ne laisse pas de marbre la Commission électorale nationale autonome (CENA). Dans un communiqué en date d’aujourd’hui, vendredi 13 mai 2022, l’institution en charge de l’observation des élections au Sénégal a déploré les remous notés ces derniers temps.

« La CENA a, en outre, constaté la polémique née de la publication de listes dans les réseaux sociaux entraînant quelques déclarations et violences inacceptables qu’elle condamne fermement. La CENA en appelle à la sérénité et au sens des responsabilités des acteurs politiques sur leur obligation à entretenir, dans les joutes politiques, un climat de paix sans lequel la vie démocratique ne saurait se dérouler dans une saine ambiance« , peut-on lire sur la note.

Revenant sur le consensus obtenu concernant l’ordre de passage pour le dépôt des dossiers de candidature à la Direction générale des élections (DGE), Doudou Ndir, président de la CENA et ses services ont regretté l’irrespect de ce qui avait été retenu à l’unanimité.

« Malgré cette belle unanimité, la date limite de dépôt n’a été formellement respectée par aucun des mandataires. En effet, beaucoup de listes de parrainages et de dossiers de candidatures n’ont été soumis à la commission de réception que bien après les dates et heures fixées. La CENA regrette ce comportement des partis qui fausse, de manière délibérée, la bonne organisation de la réception par la commission des dossiers de candidatures que l’on espérait beaucoup plus sereine cette année », se désolent-t-ils.

J M D

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :