La Cour suprême, dernier arbitre pour la réhabilitation des listes de candidatures rejetées par l’administration et les Cours d’Appel

0
210

La Cour suprême va avoir du pain sur la planche à partir de ce lundi 15 novembre, avec le dépôt des requêtes des coalitions Gueum sa bopp et Yewwi Askan Wi, en croisade contre le rejet de certains de leurs dossiers de candidatures pour les élections locales du 22 janvier 2022. Des listes n’ayant pas réussi à franchir l’épreuve de l’administration territoriale (préfets et sous-préfets), encore moins la validation des Cours d’Appel. Ultime recours, la Cour suprême devra pour de bon réhabiliter ou révoquer ces listes principalement à Dakar pour Gueum sa bopp et Diourbel pour Yewwi Askan Wi, entre autres localités.

REQUETE POUR REHABILITER SES LISTES REJETEES A DAKAR ET AILLEURS

Gueum Sa Bopp à la Cour suprême, ce lundi

La coalition Gueum Sa Bopp entend aller jusqu’au bout de toutes les possibilités que lui offre la loi pour valider ses listes de candidatures rejetées un peu partout au Sénégal. Bougane Guèye Dany et ses camarades qui étaient en réunion d’instance samedi ont décidé de jouer leur dernière carte à la Cour suprême pour que leurs dossiers soient acceptés.

«La conférence des leaders de la Grande coalition Gueum sa Bopp réaffirme sa détermination à tout mettre en œuvre pour la déroute de la coalition Benno Bokk Yakaar et se réserve le droit d’user de tous les moyens de droit pour rétablir nos listes à Dakar et dans le reste du pays », a annoncé ainsi la coalition.

Et d’appeler dans la foulée à la mobilisation des leaders et mandataires de la région de Dakar pour accompagner le dépôt de sa requête à la Cour suprême le lundi 15 novembre. La Grande coalition Gueum sa Bopp se réunissait en effet samedi pour apprécier l’évolution des dépôts des listes de candidatures de la coalition à Dakar et dans le reste du pays, suite à la saisine de la Cour d’appel. Une rencontre au cours de laquelle elle a déploré le verdict rendu par la Cour d’appel.

«Constatant l’adhésion massive de toutes les franges de la société à l’appel du Président Bougane Guèye Dany pour constituer une coalition large et diversifiée; appréciant la fulgurante ascension et le parfait maillage territorial du mouvement Gueum sa Bopp en seulement trois ans d’existence; se réjouissant de la présence des listes de la grande coalition Gueum sa Bopp partout à Dakar et dans le pays, la conférence des leaders constate pour le déplorer l’acharnement dont est victime son président et déplore le déni de justice rendu par la Cour d’appel de Dakar après les forfaitures de l’administration territoriale».

La conférence des leaders de la Grande coalition Gueum sa Bopp a dénoncé dans la même dynamique «la volonté de Macky Sall d’écarter une fois de plus un de ses adversaires le mieux placé pour la conquête de la ville de Dakar et dans les autres localités du pays». Non sans manquer de déplorer «la posture anti républicaine, soumise  et partisane de certaines autorités administratives sous le diktat des hautes autorités politiques et qui, par une  opération planifiée et calculée, ont honteusement rejeté près de 60 listes de candidatures sur 366 présentées à travers le pays».

 M DIENG

Comments are closed.