La FAO veut promouvoir l’emploi des jeunes dans les systèmes agroalimentaires

0
828

L’organisation onusienne envisage d’accompagner les jeunes dans la transformation des systèmes agroalimentaires en Afrique de l’Ouest.

Dakar accueille du 7 au 9 mars 2023 les acteurs et les partenaires du Bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest (SFW), à l’occasion de la 14ème réunion de l’Equipe Multidisciplinaire (MDT14).

Durant trois jours, les participants réfléchiront autour de la thématique « Promouvoir l’emploi des jeunes dans les systèmes agroalimentaires en Afrique de l’Ouest », lors de cette 14ème réunion de l’Equipe Multidisciplinaire (MDT14) de la FAO

Chaque année, le Bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest (SFW) convie les parties prenantes à faire des propositions concrètes pour promouvoir l’emploi des jeunes dans les systèmes agroalimentaires en Afrique de l’Ouest.

Ils passeront en revue les solutions les plus adaptées et exploreront les opportunités de développement de partenariats et de mobilisation des ressources pour relever ensemble les défis d’adaptation des jeunes et des femmes d’Afrique de l’Ouest à la transformation des systèmes agroalimentaires.

En dépit du potentiel agricole en Afrique de l’Ouest, les jeunes hommes et femmes sont en situation de vulnérabilité et confrontés à des difficultés spécifiques. La FAO veut les accompagner dans la production, la transformation, le stockage et la distribution des denrées alimentaires.

Pour la FAO, face à ces défis, il existe un réservoir largement inexploité d’opportunités d’emplois dans l’agriculture que l’institution veut mettre en exergue pour aider les jeunes afin d’être plus productifs, efficaces et résilients vers l’atteinte des objectifs de développement durable d’ici à 2030.

Pour tirer profit de toutes ces opportunités, des réflexions seront menées en vue de les orienter à investir davantage dans le secteur agro- sylvo-pastoral et halieutique (ASPH) pour le rendre plus compétitif. Les projets seront surtout dirigés vers les jeunes ruraux qui considèrent le travail agricole pénible et peu rémunérateur.

Ceci devrait permettre non seulement d’exploiter leurs potentiels en force de travail au profit du développement, mais aussi leur offrir des perspectives et un avenir meilleur ; et ce faisant réduire les recours à des stratégies d’adaptation « négatives » (migrations, drogues, criminalité, terrorisme).

Le MDT14 est un cadre d’échanges entre le Bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest et les Bureaux pays de la FAO dans la sous-région, d’une part, et entre la FAO, les gouvernements, les communautés économiques sous régionales et les institutions spécialisées, ainsi que la société civile et le secteur privé, d’autre part.

Cette rencontre qui se déroule en mode hybride vise à partager des expériences réussies et les meilleures pratiques des Etats membres et leurs partenaires dans le renforcement de l’employabilité, de l’entreprenariat et de l’inclusion des jeunes et des femmes dans les chaînes de valeurs agroalimentaires.

Elle a également pour but d’identifier les solutions adaptées, les principaux défis et opportunités actuelles ainsi que les perspectives d’emplois pour les jeunes dans le secteur agrosylvopastoral et halieutique dans les pays.

Des réflexions seront aussi nourries dans le contexte de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), des chocs naturels et des conflits dans la sous-région afin d’amener les jeunes à être résilients et saisir les opportunités d’affaires.

Les participants partageront, par ailleurs, des expériences d’entreprenariat agricole des jeunes en Afrique de l’Ouest à travers des témoignages de jeunes agri-preneurs sur leur motivation et leur succès ainsi que les difficultés et les leçons apprises.

Cette plateforme est le lieu pour la FAO et ses partenaires d’identifier les principales actions au plan national et sous régional en vue de promouvoir l’emploi décent et l’entreprenariat des jeunes et des femmes en Afrique de l’Ouest.

A cette réunion, sont attendus 50 participants, dont des représentants pays et des experts du Bureau sous régional de la FAO. Ils échangeront, au cours de cette rencontre, en ligne avec 150 participants de toutes catégories, issus de structures partenaires en Afrique de l’Ouest et dans le monde.

Leave a reply