La Juventus s’enfonce un peu plus dans la crise

0
129

Rien ne va plus à Turin où la Juventus s’enfonce dans une crise profonde. Outre leur très mauvais départ en Ligue des Champions, avec deux défaites en autant de rencontres, les Turinois se sont inclinés contre Monza, le promu qui n’avait pas encore jamais gagné en Serie A dans son histoire…

La vieille Dame est en train de revivre une nouvelle année noire. Après deux saisons qui se sont terminées par une triste 4ème place, les Turinois espéraient laisser ces mauvais souvenirs derrière eux mais les vieux démons ont la peau dure et Massimiliano Allegri semble être de plus en plus sur un siège éjectable de l’autre côté des Alpes. Avec seulement dix petits points pris en sept rencontres de championnat, c’est le pire début de saison de la Juventus en Serie A depuis très longtemps (sept ans plus précisément et la saison 2015/2016).

Si on ajoute à cela, les deux mauvaises performances en Ligue des Champions, contre le Paris Saint-Germain (2-1) et le Benfica Lisbonne (2-1 aussi mais à domicile cette fois-ci), durant lesquelles les Bianconeri n’ont vraiment pas semblé à leur avantage, ou seulement pendant de courtes séquences, on comprend mieux les questions qui pèsent sur le jeu de la Vieille Dame. Plus au niveau auquel elle avait l’habitude d’évoluer, notamment lors du premiers passages de l’entraineur italien (de 2014 à 2019), l’équipe turinoise semble bien mal en point avant la pause internationale.

Une défaite historique pour un début de saison catastrophique

Contre Monza ce dimanche, les coéquipiers d’Angel Di Maria ont presque touché le fond. Le promu italien qui n’avait jamais gagné en Serie A pour sa première saison dans l’élite italienne, est venu à bout d’une faible équipe turinoise. L’ancien joueur du PSG a pesé bien malgré lui sur la défaite de son équipe en prenant un carton rouge dès la première période (41e). Avec cette nouvelle déroute, les doutes sur le travail de Massimiliano Allegri vont s’intensifier en Italie du côté des observateurs du championnat italien mais aussi du côté des supporters de la Juventus et cela parait logique étant donné la situation critique dans laquelle se trouve le club du Piémont.

La deuxième expérience de l’entraineur italien sur le banc des Bianconeri semble bien mal embarquée d’autant plus que les Turinois vont avoir un calendrier relevé et chargé au retour de la trêve internationale. Après la réception de Bologne en championnat (2 octobre), la double confrontation contre le Maccabi Haïfa en Ligue des Champions (5 et 11 octobre) vaudra son pesant d’or. Sachant que la Vielle Dame affrontera le champion d’Italie en titre, l’AC Milan, entre les deux rencontres (8 octobre), il y a fort à parier que Massimiliano Allegri est attendu au tournant par sa direction si son équipe ne relève pas la tête très vite.

Avec footmercato.net

Leave a reply