La procureur de Kaolack se prononce sur l’affaire du bébé annoncé pour mort puis retrouvé vivant

1
332

L’affaire dite Bébé Souleymane Diallo, du nom du nourrisson déclaré mort par un agent du service pédiatrie de l’hôpital régional de Kaolack avant d’être retrouvé vivant à la morgue a fait réagir le procureur du tribunal de grande instance de la région. Dans un communiqué rendu public ce samedi 7 mais, le maitre des poursuites informe que suite à la plainte déposée par le papa de l’enfant, une descente de la police sur les lieux, c’est à dire à l’hôpital régional de Kaolack, a permis de confirmer les dires du plaignant.

Il précise toutefois que « durant la nuit, l’enfant, souffrant d’une pathologie assez grave, succombait des suites de sa maladie l’ayant exposé à des détresses respiratoires aiguës« .

Avant d’ajouter que : « A l’égard des faits décrits, il convient de signaler qu’après la plainte du chef de famille, une enquête a été aussitôt ouverte par le Parquet aux fins de détermination des conditions dans lesquelles l’enfant a été déclaré mort par erreur. Les investigations confiées au Commissariat central de Kaolack, se poursuivent« .

À noter, par ailleurs que face à la presse, le président de la Commission médicale d’établissement dudit hôpital, Dr Kalidoi Ly avait reconnu cet « incident » parlant d’une erreur commise par l’aide infirmière qui a rédigé une attestation de décès sans demander l’avis ni de la sage-femme, qui était chef de garde, encore moins du médecin, qui était occupé avec un autre patient.

J M D

 

 

1 comment

  1. Mamadou 8 mai, 2022 at 15:00 Répondre

    J’admire le courage et la responsabilité du président de cet établissement sanitaire qui a reconnu avec toute légitimité l’erreur humaine d’un aide infirmier qui n’a pas accompli son devoir de ne rendre compte à son supérieur parceque dépassant sa compètence et aucunement certifier un décès. Le docteur à situé le responsable et faciliter au procureur l’audition.donc l’aide infirmier est coupable .il doit assumer les conséquences de son acte…félicitations au docteur pour votre impartialité .vous avez détaillé les faits tels qui se sont déroulés…

Leave a reply

%d blogueurs aiment cette page :