La Semaine Sainte : Un moment intense de rituels, d’actes de foi, et de pénitence

0
276

Les chrétiens du monde entier ont amorcé la semaine sainte dimanche dernier avec des Rameaux. Une semaine sacrée qui précède Pâques, et célèbre la Passion et la Résurrection de Jésus-Christ.

Le dimanche des rameaux, célébré dimanche dernier marquait ainsi l’entrée dans la semaine sainte pour les chrétiens du monde entier. Tel que relaté dans les quatre Evangiles canoniques, cette période commémore l’entrée solennelle de Jésus à Jérusalem, où il fut acclamé par une foule agitant des palmes et déposant des manteaux sur son passage.

Durant toute la semaine dite sainte, allant de la semaine du 10 au 17 courant, les fidèles sont invités à se recueillir et à vivre le Triduum pascal, cette période de trois jours pendant laquelle l’Église célèbre la Passion, la Mort et la Résurrection de Jésus-Christ.

Cette fête commence à partir de la messe vespérale du Jeudi saint aux vêpres du dimanche de Pâques.

Le besoin d’une foi vibrante

La semaine sainte est ponctuée de rituels, d’actes de foi, de pénitence dont le temps ultime est la Résurrection du Christ. Ce moment est renouvelé chaque année. C’est l’occasion donnée aux fidèles de revivre les derniers jours de Jésus de Nazareth sur terre, et sa renaissance. Un moment culminant dans la vie de tout chrétien, car il revit une histoire vieille de plus de 2000 ans, célébrant la mort et la résurrection du fils de Dieu. Une croyance millénaire qui prend vie à la faveur d’actes de foi vibrante. Pâques remémore l’événement majeur et fondateur de la foi chrétienne.

Le Triduum pascal

Il débute ce jeudi avec la messe chrismale, une célébration au cours de laquelle l’officiant bénit notamment les huiles saintes, utilisées tout au long de l’année dans les sacrements.  La Cène, autre moment important. Ce moment marque le dernier repos du Christ et la scène du lavement des pieds. La veille de son arrestation, Jésus partage une dernière fois la Pâque juive avec ses disciples. Au cours de ce repas, il institue l’Eucharistie, et par le geste du lavement des pieds, apprend le chemin du bonheur à ses disciples : devenir serviteur du bonheur des autres.

Le Vendredi saint

Le vendredi saint reste un jour spécial pour lequel, les fidèles doivent impérativement respecter le jeûne et faire pénitence lors d’un chemin de croix rappelant les étapes de la passion. Des chemins de croix ont lieu dans la plupart des paroisses, les chrétiens unissent leur vie à l’amour du Christ donnant sa vie pour tous les hommes. Ils vivent sa passion jusqu’au Golgotha, le lieu de la crucifixion. C’est un vrai temps de conversion. Le Vendredi Saint se termine par l’office de la Passion ou monte vers Dieu, la grande prière universelle, où le peuple chrétien supplie Dieu pour le monde entier.  

Le Samedi saint

Le samedi saint marque la célébration de la vigile Pascale, moment au cours duquel les catholiques font mémoire de la victoire de Jésus sur la mort. Toute la longue vigile (veillée) pascale, retrace l’histoire du salut depuis les commencements du monde, à travers d’abondantes lectures bibliques. Cette vigile est l’occasion de célébrer les baptêmes d’adultes et pour toute la communauté de renouveler sa propre foi baptismale. Pour marquer le passage des ténèbres à la lumière, le feu et le cierge de Pâques sont allumés puis la flamme transmise aux fidèles.

Le Dimanche de Pâques  

Enfin le Dimanche de Pâques, le 17 avril, marque triomphalement la résurrection du Christ, élément central de la foi chrétienne, c’est le grand jour des sacrements d’une vie nouvelle.

JEAN PIERRE MALOU    

Leave a reply