La SEN TV et la ZIK FM mises en demeure par le CNRA pour violations de la réglementation par Ahmed Aïdara :

0
358

Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel a mis en demeure la SEN TV et la ZIK FM quinze qu’elles prennent leurs dispositions pour mettre définitivement un terme aux violations de la réglementation par Monsieur Ahmed Aïdara dans ses revues des titres et de presse. 

 

En effet, selon le communiqué du gendarme de la régulation audiovisuelle, « Ahmed AÏDARA, depuis son retour, après les élections territoriales à l’issue desquelles il a été élu maire de la ville de Guédiawaye, ne cesse de faire sa promotion et de son bord politique et de dénigrer le côté opposé ou des citoyens aussi bien dans les revues des titres que dans les revues de presse. De telles pratiques constituent une violation de la réglementation ».

En plus du conflit d’intérêt, le CNRA dit avoir constaté des manquements inacceptables à la réglementation, notamment aux principes d’objectivité, de neutralité, d’équité et d’équilibre.
Le communiqué rappelle, selon l’article 10.3 du Cahier des charges relatif à l’établissement et/ou l’exploitation d’un service de communication audiovisuelle : « Le Concessionnaire doit veiller à ce que les émissions qu’il diffuse soient réalisées dans des conditions qui garantissent l’indépendance de l’information, notamment à l’égard des intérêts de ses actionnaires et/ou dirigeants et vis-à-vis de tout groupement économique ou courant politique. Il doit veiller, également, à ce que : les journalistes, intervenant dans les émissions d’information, ne fassent valoir des idées partisanes ; les journalistes, présentateurs, animateurs ou collaborateurs d’antenne fassent une présentation honnête, impartiale et objective des questions et sujets traités, en veillant notamment à respecter une présentation honnête des questions prêtant à controverse et à assurer l’expression des différents points de vue ; la chaîne de télévision ne soit utilisée à des fins de propagande pour vendre l’image de son ou de ses promoteur(s) ou pour mettre en avant les intérêts de ce ou de ces dernier(s) ».

Le Conseil national de Régulation de l’Audiovisuel, d’alerter que la constatation de nouveaux manquements aux principes d’objectivité, de neutralité, d’équité et d’équilibre commis par Monsieur AIDARA expose la SEN TV et/ou la ZIK FM aux sanctions prévues par la réglementation, notamment la suspension partielle ou totale des programmes.

Comments are closed.