L’alerte de Seydi Gassama sur la situation critique des camps pénaux au Sénégal

0
224

Après la minuterie annoncée, ce mercredi 19 juin 2024, au Camp pénal, le Representant d’Amnesty International au Sénégal, Seydi Gassama, attire l’attention sur la situation critique des camps pénaux de Koutal et Liberté 6.

Selon lui, ces établissements accueillent des détenus condamnés à de longues peines de prison, souvent en attente de leur procès en appel pendant des années, les privant de la possibilité de bénéficier d’une grâce présidentielle. Cette attente prolongée engendre un mécontentement constant, où le moindre incident risque de se transformer en mutinerie. Gassama appelle les autorités judiciaires à une vigilance accrue pour instaurer un climat de paix dans ces camps.

« La particularité des camps pénaux – Koutal et Liberté 6 – est qu’ils accueillent des détenus condamnés à de longues peines de prison. Ces détenus attendent parfois des années leur procès en appel, lorsqu’ils ont fait appel de leur condamnation, et ne peuvent ainsi bénéficier d’une grâce présidentielle », a déclaré Seydi Gassama.

À l’en croire, « Cette situation crée un mécontentement permanent qui fait que le plus petit incident peut vite devenir une mutinerie. Les autorités judiciaires doivent accorder une attention particulière à cette situation pour créer un environnement de paix dans les camps pénaux. »

Leave a reply