L’AMS lance un programme national de sensibilisation des professionnels du spectacle au Code du travail

0
207

(APS) – L’Association des métiers de la musique (AMS) a lancé un programme national de sensibilisation sur le Code du travail et la protection sociale, au profit des professionnels du spectacle, a constaté l’APS, mercredi, à Dakar.

Les bénéficiaires de cette initiative ont obtenu le statut de travailleur, à la suite de la promulgation, le 13 mars 2021, de la loi relative au statut de l’artiste et des professionnels de la culture.

Le lancement du programme s’est déroulé au centre culturel régional Blaise-Senghor de Dakar, sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Culture et du Patrimoine historique, Habib Léon Ndiaye. La directrice des arts, Ndèye Khoudia Diagne, y a pris part.

“En comprenant que nous avons aujourd’hui ce statut de travailleur, avec tout ce qu’il nous confère comme acquis, nous nous sommes dits que nous devons aller résolument vers la sensibilisation de tous les acteurs culturels, même si nous appartenons au secteur de la musique”, a expliqué le président de l’AMS, Daniel Gomes.

Les artistes doivent savoir qu’il leur faut un salaire et un bulletin de salaire pour prétendre à un système de protection sociale, selon M. Gomes.

“Il faut qu’ils sachent c’est quoi être un travailleur. Quand on est travailleur, on bénéficie d’une caisse de sécurité sociale, de prestations familiales, de congés, d’une pension de retraite, et, pour les femmes, de congés de maternité”, a-t-il rappelé.

Pour bénéficier de tout cela, le travailleur doit être immatriculé, être membre d’une organisation syndicale et payer ses impôts, a ajouté Daniel Gomes.

“C’est tout cela que nous voulons expliquer aux professionnels du spectacle, avec un programme national de sensibilisation et d’initiation aux principes du Code du travail”, a-t-il expliqué.

L’exécution du programme va démarrer par la formation de 12 formateurs.

Il se poursuivra durant toute l’année 2023, dans les 14 régions du pays, avec le soutien des ministères de la Culture et du Patrimoine historique, du Travail, et de la GIZ, l’agence allemande chargée de la coopération internationale.

“Vos travaux ont une parfaite cohérence avec ce qui doit se faire désormais. Vous vous appropriez les principes du Code du travail et de la sécurité sociale applicables aux métiers des industries culturelles et créatives, pour vous installer définitivement dans cette population active dont le travail est reconnu”, a dit Habib Léon Ndiaye aux dirigeants de l’AMS.

La loi sur le statut de l’artiste et des professionnels de la culture a été votée le 14 janvier 2021 par l’Assemblée nationale et promulguée par le président de la République deux mois plus tard.

Leave a reply