Lancement du projet de réhabilitation du collecteur Hann-Fann : 30 mois et 82.860 milliards, pour désamorcer une bombe écologique de Dakar

0
848

L’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), sous l’égide du ministère de l’Eau et de l’Assainissement et avec l’appui de ses partenaires, a lancé le projet de réhabilitation du collecteur Hann-Fann, de renouvellement de 100 km de réseau d’assainissement et d’acquisition d’équipements spécifiques pour l’exploitation, avant-hier mercredi. Ce projet établi sur une durée de 30 mois est estimé à 82.860 milliards de FCFA.

L’état de délabrement très avancé du collecteur Hann-Fann et les affaissements qu’il subit, sous le poids de l’âge, font de sa réhabilitation une urgence. Pour répondre à cette vieille attente, l’Etat, à travers l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) a conçu le «projet de réhabilitation du collecteur Hann-Fann, de renouvellement de 100 km de réseau d’assainissement et d’acquisition d’équipements spécifiques pour l’exploitation».

Selon une note d’information parvenue à notre Rédaction, ce projet est estimé à 82.860 milliards de FCFA. Sa durée est fixée à 30 mois, dont une première phase (Phase 01) de 06 mois pour la réalisation des études déjà réalisée et une Phase 02  de 24 mois pour l’exécution des travaux qui ont fait l’objet de lancement avant-hier, mercredi matin, 20 avril 2022.

Ce projet qui vise le renouvellement, l’extension et la densification du réseau d’assainissement de la ville de Dakar, est structuré en trois composantes : un renouvellement, en premier lieu, de 100 km de réseaux secondaires et tertiaires ; ensuite un renouvellement du collecteur Hann-Fann ; puis la fourniture d’équipements et matériels spécifiques pour le service d’exploitation.

Dans sa composante une (01), le projet prévoit «le renouvellement à lui seul de 100 km de canalisation dans le bassin versant du collecteur Hann-Fann notamment dans les communes ci-après : Fann, Point E, Amitié, Grand Dakar, Biscuiterie, Mermoz, Sacré Cœur, Sicap Liberté, Dieuppeul Derklé, Grand Yoff, HLM et, récemment Ouakam», informe la source. Précisant que «les travaux comprennent : Fourniture et pose de 100 km de conduites PVC type assainissement ; Réalisation de  3940 regards de visite en béton armé ; Réalisation de 7000 Branchements à l’égout  et dispositifs de fermeture en fonte ; Démolition et réfection de chaussée sur une surface de 150 000 m2 en béton bitumineux ; Démolition et réfection de chaussée sur une surface de 22 500 m2 en pavés autobloquant».

La Composante 02 concernant le renouvellement du collecteur Hann-Fann, avec la «la réhabilitation du collecteur Hann-Fann, comprend : la fourniture et pose de 6,5 km de conduites PRV ; la réhabilitation et renforcement des stations  de pompage des eaux usées de  l’Université, de la Rue 10, de la Zone Industrielle, de la Zone de Captage EMG. Alors que dans le cadre de la Composante 03 qui a trait à la fourniture d’équipements et matériels spécifiques pour le service d’exploitation, «les équipements prévus en acquisition sont présentés ci-après et selon les quatre familles suivantes : Engins pour curage et d’entretien du réseau collectif et bassins ; Equipements d’intervention sur réparation réseaux ; Equipements de lutte contre les Inondations ; Equipements et outillages divers pour l’exploitation».

Tous ces travaux qui regorgent d’une grande importance à tous les niveaux, selon le Dg de l’ONAS, seront effectués au bénéfice de la gestion des eaux usées dans les zones listées plus haut.

Khadidiatou MENDY (Stagiaire)

Leave a reply