L’ancien pape Benoît XVI «gravement malade», le pape François appelle à prier pour lui

0
172

Le pape François a annoncé, mercredi 28 décembre, que son prédécesseur Benoît XVI, âgé de 95 ans, était « gravement malade » et qu’il priait pour celui dont la renonciation en 2013, pour des raisons de santé, avait pris le monde entier par surprise.

Le Vatican a confirmé mercredi l’aggravation de l’état de santé de l’ancien pape Benoît XVI, 95 ans, comme annoncé par le souverain pontife, le pape François. Le Vatican a précisé que le théologien allemand restait sous surveillance médicale et avait reçu la visite de son successeur François.

« Je peux confirmer qu’au cours des dernières heures, il y a eu une aggravation due à son âge avancé. La situation reste pour l’instant sous contrôle, suivie en permanence par les médecins », a annoncé dans un communiqué le directeur du service de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni.

À la fin de son audience générale hebdomadaire, le pape François a déclaré : « J’aimerais vous demander à tous une prière spéciale pour le pape émérite Benoît. Pour entretenir sa mémoire, car il est gravement malade, pour demander au Seigneur de le consoler et de le soutenir. »

Démission en 2013 pour des problèmes de santé

Depuis, Benoît XVI vit dans un monastère situé au cœur des jardins du Vatican.

Le pape émérite, de son vrai nom Joseph Ratzinger, a renoncé à sa charge en 2013 en raison d’une santé défaillante. Il avait affirmé, à l’époque, ne plus avoir la force physique et mentale de diriger l’Église catholique. Une démission qui a fait de lui le premier pape à quitter volontairement ses fonctions en 600 ans.

Le théologien allemand avait été élu pape le 19 avril 2005 pour succéder au très populaire Jean-Paul II, qui était resté en fonction pendant vingt-sept ans. Contacté par l’Agence France-Presse, le Vatican n’a pas fourni davantage de détails sur la santé de Benoît XVI.

Réactions en Allemagne et en Italie

Le gouvernement allemand a indiqué « surveiller » la situation, « tout comme le chancelier (Olaf Scholz) qui souhaite au pape émérite un bon rétablissement et lui adresse ses pensées ».

Le président de la Confédération épiscopale allemande Georg Bätzing a de son côté appelé sur Twitter « les fidèles en Allemagne à prier pour Benoît XVI », tout comme son homologue de la conférence épiscopale italienne, le cardinal Matteo Zuppi. « Dans ce moment de souffrance et d’épreuve, nous serrons les rangs autour du pape émérite », a affirmé Mgr Zuppi dans un communiqué.

S’exprimant avec difficulté, Benoit XVI est apparu de plus en plus fragile ces derniers mois, se déplaçant en chaise roulante, mais il continuait de recevoir des visiteurs. Jusqu’à il y a quelques semaines, ceux qui l’avaient vu affirmaient l’avoir trouvé physiquement affaibli, mais avec l’esprit encore vif.

Rfi.fr (Avec AFP)

Leave a reply