L’ancien président kényan Mwai Kibaki est mort à l’âge de 90 ans

0
239

La présidence kényane a annoncé, ce vendredi 22 avril 2022, le décès de l’ancien président Mwai Kibaki. Il s’est éteint à l’âge de 90 ans. Il a été le troisième chef de l’État du pays, de 2003 à 2013. L’actuel président a regretté la disparition d’un « grand leader ».

Mwai Kibaki a enseigné l’économie pendant plusieurs années avant de rejoindre la lutte pour l’indépendance. Il a participé à la rédaction de la Constitution et fait ses armes en politique après l’indépendance acquise en 1963.

À la fin des années 1970, son ascension en politique est fulgurante : Mwai Kibaki est successivement ministre du Commerce, des Finances, puis de l’Intérieur. En 1991, et avec l’avènement du multipartisme, il bascule dans l’opposition.

« Vision 2030 »

Mwai Kibaki accède à la magistrature suprême en 2003 grâce à un programme de lutte contre la corruption. En 2007, sa réélection pour un second mandat est teintée de violences intercommunautaires. Mais les Kényans restent marqués par les réformes apportées en matière d’éducation, de santé et de développement. À l’image du train qui relie Nairobi à Mombasa.

Ce vendredi, le président Uhuru Kenyatta rend hommage à cet économiste qui avait porté le plan de développement « Vision 2030 » dont il s’est lui-même inspiré. « En tant que figure politique de l’ère post-indépendance, le président Mwai Kibaki a su gagner l’affection et le respect des Kényans. Il laisse l’image d’un gentleman en politique, d’un brillant homme de débats, dont l’éloquence, l’esprit et le charme l’ont emporté encore et encore. »

Le parti de Raila Odinga salue également de la mémoire d’un chef d’État « travailleur ».

RFI.FR

Leave a reply