L’Assemblée tranche ce jour le nombre de députés à augmenter

0
382

La législature 2022-2027 est partie pour comptabiliser 172 députés, à moins d’un improbable tsunami. Pour cause, les députés sont convoqués ce jour, vendredi, à l‘Assemblée nationale, pour examiner le projet de loi portant modification du Code électoral qui devrait porter le nombre de parlementaires de 165 à 172. Une énième hausse justifiée, selon les autorités, par l’érection d’un 46ème département, celui de Keur Massar, et des ajustements liés au Code électoral.

Le ministre de l’Intérieur Antoine Diome monte, au front, aujourd’hui, pour défendre le projet de loi portant modification du Code électoral. En effet, l’Exécutif a décidé d’augmenter sept députés aux 165 membres de la treizième législature.  L’érection de Keur Massar en département (4ème du genre) et la hausse de la population dans certains départements sont les principaux motifs invoqués par le pouvoir en place. De fait, il fallait voir les voies et moyens de se conformer au Code électoral. Pour autant, les acteurs politiques ont décidé d’ajouter un député à Bounkiling, un à Médina Yorofoula, deux à Keur Massar et d’enlever un député au département de Pikine.

Cette nouvelle augmentation du nombre de députés tient sa base légale dans l’article 51 du Code électoral.  Celui-ci prévoit, au moins, un député pour chaque département. A cet effet, sur les 41 départements, 36 comptent plus de 170 mille habitants chacun. Ils ont droit chacun, au moins, à 2 députés.  Cette hausse envisagée du nombre de parlementaires est la deuxième opérée par le président Macky Macky Sall depuis son arrivée à la magistrature suprême en 2012, à la faveur de la deuxième alternance politique au sommet de l’Etat sénégalais. Une première rallonge de l’effectif parlementaire avait été effectuée par le 4ème président du Sénégal en 2017.

L’Assemblée nationale sénégalaise avait approuvé, le mardi 03 janvier de cette année-là, un projet de loi modifiant le Code électoral pour élargir l’hémicycle sénégalais. Les 150 députés que comptait l’Assemblée nationale avaient accueilli de suite 15 nouveaux députés représentant les Sénégalais de l’extérieur.  Après les élections législatives du 31 juillet, de 165 députés, l’Assemblée nationale va compter désormais 172 députés. C’est ce que une partie de l’opposition, le pouvoir et les non-alignés ont décidé lors d’une rencontre de concertations tenue avec le ministre de l’Intérieur.

Toutefois, ce gentleman agreement risque d’être altéré à l’Assemblée nationale par d’autres partis membres de l’opposition, comme ceux de la coalition Yewwi Askan Wi, porteurs de fortes récriminations contre cette hausse du nombre de députés. Pour rappel, le nombre de parlementaires siégeant à l’Assemblée nationale a été revu jusque-là cinq (5) fois dont deux fois sous Abdou Diouf, deux fois sous Abdoulaye Wade et une fois sous le Président Macky Sall avec l’intégration des députés de la diaspora.

M DIENG

Leave a reply