L’auteur britannique Salman Rushdie attaqué sur scène lors d’une conférence dans l’Etat de New York

0
191

Salman Rushdie a été visé par une fatwa de l’ayatollah iranien Ruhollah Khomeyni en 1989 après la publication de ses « Versets sataniques » l’année précédente, livre que de nombreux musulmans considèrent comme blasphématoire.

L’écrivain britannique Salman Rushdie, cible de menaces de mort de la part de l’Iran depuis la publication des Versets sataniques (1988), a été agressé alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole lors d’une conférence dans l’Etat de New York, aux Etats-Unis, rapporte vendredi 12 août l’agence américaine Associated Press (AP).

Un homme s’est précipité sur l’estrade de la Chautauqua Institution au moment de la présentation de Salman Rushdie et a commencé à frapper l’écrivain, selon un journaliste d’AP présent sur les lieux. Salman Rushdie est tombé et l’agresseur a été maîtrisé, a ajouté le journaliste.

Contactée par l’Agence France-Presse (AFP), la police du comté de Chautauqua a confirmé qu’une personne avait été poignardée sans préciser l’identité de la victime.

Le livre de Salman Rushdie Les Versets sataniques est interdit en Iran depuis 1988, car de nombreux musulmans le considèrent comme blasphématoire. L’année suivante, l’ayatollah Ruhollah Khomeyni, Guide suprême de la révolution islamique de 1979 à 1989, avait lancé une fatwa appelant à la mort de l’auteur.

Le Monde et AFP

Leave a reply