Le Bayern Munich assure à Hoffenheim, le Borussia Dortmund corrige Stuttgart

0
673

Le Bayern Munich s’est imposé ce samedi sur le terrain d’Hoffenheim (2-0), à l’occasion de la 11e journée de Bundesliga. Dans le même temps, le Borussia Dortmund a humilié le VfB Stuttgart (5-0).

Le Bayern met la pression sur l’Union Berlin

Si on compare le score final aux trois dernières rencontres du Bayern Munich, il s’agit presque d’un petit match des Bavarois. Après avoir marqué 14 buts en trois rencontres, les hommes de Julian Nagelsmann se sont imposés (2-0) ce samedi après-midi sur le terrain d’Hoffenheim. Les Français Dayot Upamecano, Benjamin Pavard et Kingsley Coman étaient tous les trois titulaires.

Jamal Musiala a ouvert le score à la suite d’un corner de Joshua Kimmich prolongé par Leon Goretzka (17e). Seul au second poteau, Masiala a pu reprendre le ballon et tromper Oliver Baumann, le gardien d’Hoffenheim. Le deuxième but a été inscrit par Éric Maxim Choupo-Moting, l’ancien joueur du PSG, qui a profité d’un bon centre de Serge Gnabry venu de la droite (38e). Le Bayern Munich a tranquillement géré la seconde période, même si Dayot Upamecano a réalisé un sauvetage sur sa ligne sur une frappe de Georginio Rutter (71e).

Ce succès permet au Bayern de revenir à un petit point du leader, l’Union Berlin, qui ira à Bochum ce dimanche (15 h 30).

Dortmund déroule

Le carton de l’après-midi a été réalisé par le Borussia Dortmund qui a balayé le VfB Stuttgart (5-0) qui restait pourtant sur deux succès. A l’image de Jude Bellingham, les hommes d’Edin Terzic étaient déchaînés. Muet depuis janvier dernier en Bundesliga, Bellingham s’est offert un doublé et a ouvert le score après seulement 1 minute 30 sur un service de Süle. Il a doublé la mise en début de seconde période d’une frappe du droit dans le petit filet (5e). Passeur décisif sur le premier but, Süle a marqué à son tour en étant à la retombée d’un coup franc de Raphaël Guerreiro (13e, 2-0). Juste avant la pause, Giovanni Reyna a creusé l’écart d’une superbe frappe enroulée hors de portée du gardien (44e, 3-0). Guerreiro a délivré une deuxième passe décisive pour Youssoufa Moukoko (72e, 5-0). Au classement, les jaunes et noirs remontent à la 4e place à deux points du podium.

Fribourg enchaîne, Leipzig s’en sort bien

Troisième du classement avec 21 points, Fribourg a bien fait de s’imposer à domicile face au Werder Brême après la belle victoire de Dortmund. Réduit à dix dès la 14e minute après l’expulsion de Marco Friedl, le Werder a concédé l’ouverture du score après la pause quand Lukas Kubler a trouvé la faille (56e). Vincenzo Grifo a fait le break sur penalty à dix minutes de la fin du temps réglementaire (80e).

Mené 3-0 à la 64e minute, Leipzig a réalisé une superbe remontée sur le terrain d’Augsbourg (3-3), réduit à dix à la 65e minute à la suite du carton rouge reçu par Iago. Augsbourg avait ouvert le score en première période grâce à un penalty de Mergim Berisha, son deuxième but seulement de la saison. Le buteur s’est mué en passeur en seconde période pour Ermedin Demirovic (51e) puis pour Ruben Vargas (64e). Leipzig a tout d’abord réduit l’écart par André Silva (73e) sur un service de Dominik Szoboszlai. Puis l’incontournable Christopher Nkunku, entré à la 59e minute à la place de Poulsen, a inscrit le deuxième but de son équipe (89e, 3-2) avant le but de l’égalisation, une minute plus tard, signé Hugo Novoa (90e, 3-3).

L’équipe.fr

Leave a reply