Le Bureau de l’Assemblée nationale déclare « irrecevable » le projet de loi déposé par un groupe de députés pour la criminalisation de l’homosexualité

0
563

Le projet de loi, déposé par un groupe de parlementaires de l’opposition, à leurs tête le député Mamadou Lamine Diallo de Tekki ne sera pas voté à l’Assemblée nationale. Ou du moins, le Bureau de l’hémicycle en a décidé ainsi, suite à sa réunion tenue, ce mercredi 05 janvier 2022, selon la note rendue publique.

« Le Bureau de l’Assemblée nationale, conformément aux prérogatives qui lui sont dévolues, a décidé de déclarer irrecevable cette proposition de Loi« , peut-on lire sur la note partagée après ladite rencontre.

Sur les raisons de cette décision, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse et ses camarades du bureau expliquent que « Tous les Sénégalais connaissent la position définie et affirmée, en plusieurs occasions, et plus particulièrement lors de rencontres avec des Chefs d’Etat étrangers, par le Président de la République, Monsieur Macky Sall ».

Mieux, poursuivent les membres du bureau de la 13ème législature, « Cette position est claire, elle est pertinente et elle engage tout le peuple sénégalais s’opposant à toute forme de dépénalisation et de légalisation de l’homosexualité, qui est punie sévèrement par le Code pénal Sénégalais ; il en est de même en ce qui concerne tous les actes contre-nature et des attentats à la pudeur ».

Une position du Bureau de l’Assemblée nationale qui rejoint celle du président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY), Aymérou Gningue, mais aussi celles de certains observateurs avertis qui avaient estimé que ladite proposition de loi n’avait pas sa raison d’être d’autant plus que le législateur sénégalais avait déjà pris les devants.

J M D

Comments are closed.