Burkina : fin officielle de la présence des soldats français

0
983

Les autorités militaires des deux pays ont organisé, samedi, une cérémonie officielle de fin de la présence des soldats français au Burkina.

Le drapeau français ne flotte plus dans l’enceinte du camp Général Bila Zagré de Kamboinsin, où étaient stationnés environ 400 soldats de l’opération Sabre, rapporte l’armée Burkinabè.

Cette cérémonie faite dans la sobriété, selon nos sources, marque la fin opérations de la Task Force Sabre à partir du sol burkinabé.

« L’État-major général des armées et le commandement de la TF Sabre ont organisé ce samedi 18 février 2023 dans l’enceinte du Camp Bila Zagré à Kamboincin, une cérémonie solennelle de descente de drapeaux marquant la fin officielle des opérations de la Task Force à partir du sol burkinabé », précise l’armée, dans une publication sur les réseaux sociaux.

Elle ajoute que le désengagement des équipements et matériels restants des soldats français sera finalisé par une équipe de logisticiens déployés à cet effet, selon un chronogramme défini.

Les autorités politiques ont dénoncé, le 18 janvier 2023, l’accord régissant la présence des éléments des Forces armées français au Burkina. Ils avaient un mois pour quitter le pays.

Paris avait annoncé, une semaine plus tard, qu’il va retirer ses troupes du pays, après avoir été officiellement informé la veille par les militaires au pouvoir, de la dénonciation des accords de défense liant les deux pays.

Depuis début février, selon des sources aéroportuaires, les autorités françaises ont affrété un aéronef de fabrication ukrainienne, un Antonov 124, pour l’évacuation du matériel des forces spéciales françaises.

« Impressionnants tant par leur envergure que par leur capacité, ces Antonov arrivent à Ouaga avec des caisses vides et en repartent avec d’autres, bien chargées à destination de Niamey ou N’Djamena », font savoir nos confrères de L’Observateur Paalga.

Selon nos sources, les rotations de cet aéronef sont en principe prévues jusqu’au milieu de la semaine prochaine.

Leave a reply