Le Conseil de sécurité de l’ONU votera sur un plan de cessez-le-feu entre Israël et le Hamas

0
179
(Reuters) – Le Conseil de sécurité des Nations Unies votera plus tard lundi sur un projet de résolution américain soutenant une proposition présentée par le président Joe Biden en faveur d’un cessez-le-feu entre Israël et les militants palestiniens du Hamas dans la bande de Gaza.
Les États-Unis ont finalisé leur texte dimanche après six jours de négociations entre les 15 membres du Conseil. Il n’était pas clair dans l’immédiat si les puissances de veto que sont la Russie et la Chine permettraient l’adoption du projet.
Pour être adoptée, une résolution nécessite au moins neuf voix pour et aucun veto des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, de la Chine ou de la Russie.
Biden a présenté le 31 mai un plan de cessez-le-feu en trois phases qu’il a décrit comme une initiative israélienne. Certains membres du Conseil de sécurité se sont demandé si Israël avait accepté le plan visant à mettre fin aux combats à Gaza.
Le projet de résolution salue la nouvelle proposition de cessez-le-feu, « qu’Israël a acceptée, appelle le Hamas à l’accepter également et exhorte les deux parties à en appliquer pleinement les termes, sans délai et sans conditions ».
Il détaille également la proposition et précise que « si les négociations durent plus de six semaines pour la première phase, le cessez-le-feu continuera aussi longtemps que les négociations se poursuivront ».
Le Conseil a exigé en mars un cessez-le-feu immédiat et la libération inconditionnelle de tous les otages détenus par le Hamas.
Depuis des mois, les négociateurs des États-Unis, de l’Égypte et du Qatar tentent de négocier un cessez-le-feu. Le Hamas affirme vouloir la fin définitive de la guerre dans la bande de Gaza et le retrait israélien de l’enclave de 2,3 millions d’habitants.
Israël riposte contre le Hamas, qui dirige Gaza, suite à une attaque perpétrée par ses militants le 7 octobre.
Plus de 1 200 personnes ont été tuées et plus de 250 prises en otages par le Hamas le 7 octobre, selon les décomptes israéliens. Plus de 100 otages seraient toujours captifs à Gaza.
Israël a lancé une attaque aérienne, terrestre et maritime sur le territoire palestinien, tuant plus de 36 000 Palestiniens, selon les autorités sanitaires de Gaza.

Leave a reply