Le défilé des régions, parmi les moments les plus importants du Fesnac

0
137

(APS) – La 11e édition du Festival national des arts et de la culture (Fesnac), ouverte samedi, à Kaffrine (centre), a été marquée par quelques moments forts, dont le défilé en tenues d’apparat des délégations des 14 régions du Sénégal. Cette procession compte aussi parmi les échos les plus importants de la manifestation, avec le vœu du Zimbabwe de créer une réplique du Fesnac et l’engagement pris par le chanteur Oussou Ndiol de travailler davantage à la promotion de la culture sérère.

 

Défilé : le ballet des régions a été l’épisode phare du Fesnac, dont l’ouverture a donné aux terroirs l’opportunité de mettre en exergue leur culture et leurs arts. Les délégations ont défilé dans des accoutrements rivalisant d’originalité, des tenues d’apparat censées refléter l’identité artistique et culturelle des régions du pays. Les processions organisées à cette occasion ont également permis de faire apprécier les rythmes et autres sonorités des régions du Sénégal.

Doléances des artistes : les artistes ont profité de l’ouverture du Festival national des arts et de la culture pour présenter leurs doléances aux plus hautes autorités, dont le Premier ministre, Amadou Ba. Leur porte-parole, la chorégraphe Gacirah Diagne, a évoqué à cette occasion certaines questions qui tiennent les plus à cœur les artistes. Ils ont par exemple réclamé l’application de la loi sur le statut de l’artiste, qui a été votée par les députés en 2020. Les artistes veulent aussi des ‘’plans stratégiques de développement’’ pour les arts (danse, théâtre, arts visuels, musique et cinéma). Ils souhaitent en même temps que les autorités se penchent sur la meilleure manière d’affecter aux arts et à la culture une partie des futurs revenus pétroliers du Sénégal. L’application de la loi sur la copie privée, dans le cadre des droits d’auteurs, ainsi que la couverture maladie universelle pour tous les acteurs culturels, font partie de leurs revendications.

Zimbabwe : l’ambassadeur du Zimbabwe au Sénégal, James Maridadi, s’est réjoui de l’organisation du Festival national des arts et de la culture, ‘’un grand rendez-vous culturel riche et varié’’. M. Maridadi voit cet événement artistique et culturel d’un si bon œil qu’il compte demander à son pays d’en faire une réplique. En attendant, il mise sur les discussions que son pays va engager avec le Sénégal pour identifier des domaines de coopération sur lesquels les deux pays pourront s’appuyer pour promouvoir davantage la culture.

Engagement : en marge de la 11e édition du Fesnac, le chanteur sérère Oussou Ndiol a réitéré son engagement à travailler pour la visibilité de la culture sérère. ‘’On est toujours dans la promotion de la musique et de la langue sérères. On veut que la musique sérère occupe une plus grande place dans le monde’’, a dit le représentant la région de Fatick pour la section musique du Fesnac, dimanche, à la fin de sa prestation.

Leave a reply