Le maire Serigne Guèye Diop, candidat à sa propre succession, enrôle son principal opposant á Sandiara

0
358

Serigne Guèye Diop, ministre conseiller du président de la République et maire de Thiadiaye, candidat à un second mandat à la tête de la commune de Sandiara, a enregistré le week-end le ralliement de son adversaire principal et historique, le libéral Nakhla Tine et président du mouvement ‘’Agir pour l’intérêt du Sénégal’’. La révélation a été faite au cours d’un point de presse tenu le week-end à Sandiara. Nakhla Tine a tenu à dire devant la presse : ’’Je ne peux plus continuer à perdre des excellents. Il est temps de composer avec les gens allant vers la victoire’’. En plus, dira-t-il ‘’C’est sans aucune condition que j’ai rejoint le camp du maire que j’ai combattu pendant six bonnes années ‘’.

Nakhla Tine a salué la posture d’homme d’Etat de Serigne Guèye Diop qui a mené pendant six mois des négociations par le biais de Maguette Sène, le maire de Malicounda, principal facilitateur de cette alliance. Il n’a pas manqué de dire la visibilité déconcertante des réalisations du maire Serigne Guèye Diop pourvu d’une audience et d’un carnet d’adresse rarissime. Pour lui, le travail fait pour l’émergence de Sandiara est sans commune mesure avec dans le secteur de l’éducation des collèges d’enseignement moyen et des lycées construits, des projets pour les jeunes et les femmes, une électrification des différentes localités de Sandiara, un accès à l’eau potable et une industrialisation galopante dans la commune.

Tout en renonçant au défi de se présenter, il a tenu à clarifier la position des maraîchers qui ont eu à mener des combats avec lui. Selon lui, ces derniers ont signé des accords avec le maire de Sandiara pour une stabilité et une cohésion sociale gage du développement et de la marge vers l’émergence de Sandiara Pour le maire Serigne Guèye Diop, le courage politique de Nakhla Tine est à saluer.

Son ex-adversaire politique, selon lui, regorge de talents et il a tenu à garder les négociations dans la plus grande discrétion. Selon le maire de Sandiara et candidat au nom de BBY dans sa commune à sa propre succession, les défis de sa collectivité territoriale pour le futur sont le port sec, l’exploitation de l’Agropole, l’ouverture de l’université et la diversification du tissu industriel, synonyme de niches d’emplois et de revenus.

Samba Niébé BA

Leave a reply