Le Maroc et l’UE revisitent leur plan commun contre l’immigration

0
341

Le drame de Melilla est passé par là. L’Union européenne et le Maroc ont lancé vendredi « un partenariat rénové » afin de combattre les réseaux de traite humaine. C’est à Rabat au Maroc que le texte a été signé.

C’était lors des échanges entre la commissaire européenne aux Affaires intérieures, le ministre espagnol de l’Intérieur et son homologue marocain. Le document porte entre autres sur la gestion des frontières et le renforcement de la coopération policière.

« Deux semaines après l’événement tragique survenu à un poste-frontière entre Melilla et Nador, où des personnes ont perdu la vie et où de nombreuses forces de l’ordre et de sécurité ont également été blessées, nous avons discuté de la manière dont nous pouvons continuer à coopérer pour lutter contre les passeurs, en empêchant une ou des situations aussi violentes et dangereuses que celles que nous avons connues il y a deux semaines. », a déclaré Ylva Johansson, commissaire européenne aux affaires intérieures.

Environ 2 000 migrants ont tenté de pénétrer à Melilla en Espagne à partir du Maroc. La répression policière y relative a fait au moins 23 morts, suscitant l’indignation de la communauté internationale.

Deux enquêtes sont en cours en Espagne tandis qu’au Maroc, une « mission d’information » a été ouverte par le Conseil national des droits de l’Homme, un organisme officiel. En outre, 65 migrants y sont poursuivis devant la justice, notamment pour « entrée illégale sur le sol marocain ».

Avec africanews

Leave a reply