Le projet « Doolel Mbay » lancé à Kolda

0
1365

(APS) – Le projet « Feed The Future » ou « Doolel Mbay » d’un cout de 25 milliards de francs CFA pour contribuer à amélioration des conditions de vies des populations ciblées dans la vallée du fleuve Sénégal, au Sine Saloum et en Casamance, a été lancé mardi à Kolda en présence des acteurs territoriaux, a constaté l’APS.

‘’Nous sommes à Kolda pour le lancement du projet Feed The Future ou Dooleel Mbay pour renforcer l’écosystème des affaires, augmenter et diversifier les sources de revenus des bénéficiaires avec une cible 170.000 ménages avec un montant de 25 milliards », a confié Elhadji Abdou Guèye, directeur du projet, en marge de la cérémonie de lancement.

Sur une durée de cinq ans, le projet cible 170.000 ménages, 100.000 jeunes, 138.000 femmes et 230.000 petites et moyennes entreprises dans les zones de la vallée du fleuve Sénégal, le sine Saloum et la Casamance.

‘’Ce projet ambitionne  de  renforcer l’écosystème des affaires, augmenter et diversifier les sources de revenus des bénéficiaires afin de réduire le taux de prévalence de la pauvreté et accroitre la sécurité alimentaire et la résilience aux chocs climatiques », a indiqué El Hadji Abdou Guèye.

Concernant la région naturelle de Casamance, le projet ‘’Doolel Mbay » va contribuer au développement des chaines de valeurs comme le riz pluvial, le maïs, la mangue et les légumes pour réduire les risques de pertes pendant les périodes de récoltes de produits agricoles.

Le projet dans mise en œuvre vise également à contribuer l’accroissement des chaines de valeurs et surtout l’augmentation de l’emploi et le développement des entreprises locales afin d’aller vers l’autonomisation économique des bénéficiaires, notamment jeunes et femmes.

Leave a reply