Le Sénégal à la Can2021 : Les recommandations de Papa Massata Diack

0
729

Pape Massata Dia  a partagé au cours du panel organisé ce samedi par l’Association Nationale de la Presse Sportive du Sénégal des recommandations qui pourraient  accompagner les Lions et les aider   lors de  la prochaine CAN de janvier au Cameroun.

« La plus grande récompense que l’on pourrait faire au président Lamine Diack, c’est de remporter la Coupe d’Afrique. Je voudrais  juste faire quelques recommandations  et partager avec vous mon vécu dans le football avec l’équipe nationale notamment. Et j’ai quelques huit recommandations à faire. Nous allons au Cameroun, je vous recommande de verrouiller à tous les niveaux la sécurité autour de l’équipe nationale. Que ça soit la GIGN, la BIP etc.», indique le patron de Pamozdi.  Selon lui, si les journalistes, les supporters ont leur rôle, la voie des sages doit être prise en compte dans l’environnement de l’équipe nationale.

«J’insiste sur ce conseil de sages. L’équipe nationale avait des vieux tels que Bescaye Diop qui ont toujours joué ce rôle. C’est quelqu’un qui réglait tous les problèmes au temps de ces doyens, Yatma Diop et autres…  Il y a que cela qui nous manque», a soutenu Papa Massata Diack.  Pour le fils du président Lamine Diack, rien n’est fortuit dans le football de haut niveau. Tous les détails comptent et devraient être pris en compte.

« Il faut tout faire pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions. Comme par exemple amener un membre de famille de chaque joueur pour les haranguer. Je me rappelle aussi que nous avions instauré des primes de motivations pour booster les joueurs parce que c’est ça le haut niveau. En 2002, c’est moi-même qui avait conçu le contrat d’engagement qui faisait état des contrats de motivations pour les joueurs selon le niveau de la compétition… Il faut y intégrer tout le monde afin que chacun se sente concerné par la CAN. Il faut un mental de fer. De par mon expérience, on ne fera aucun cadeau. C’est pourquoi, il ne faudra  rien négliger. Il faudra verrouiller l’environnement», a-t-il recommandé.

O. DIAW

Comments are closed.