Le Sénégal et la coupe du monde 2022 : effectifs, calendrier et objectifs des champions d’Afrique

0
275

Alors que la Coupe du Monde de football 2022 pointe doucement le bout de son nez, We Sport fait le point sur les 32 sélections qui se retrouveront au Qatar en novembre prochain. Aujourd’hui, zoom sur le Sénégal, récent vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations. Qualifié in extremis pour la Coupe du Monde après s’être fait très peur contre l’Égypte dans un rematch de la finale de la CAN, le Sénégal a remporté ses deux rencontres de qualification pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Opposés au Bénin (3-1) puis au Rwanda (1-0), les Sénégalais se sont imposés grâce à leur capitaine Sadio Mané, auteur de tous les buts de sa sélection lors de cette fenêtre internationale. Leurs autres rencontres ont été disputées par une sélection locale, notamment pour se qualifier pour le prochain Championnat d’Afrique des Nations, où s’affrontent des sélections composées de joueurs évoluant dans leur championnat domestique.

 

En préparation du mondial qatari, le Sénégal disputera trois rencontres au mois de septembre. Tout d’abord, les joueurs d’Aliou Cissé affronteront la Tunisie (21 septembre) et la Bolivie (24 septembre) au Stade de la Source à Orléans. Ils joueront ensuite face à l’Iran, une façon pour eux de préparer leur match contre le Qatar en confrontant une nation asiatique.

Placé dans la poule A, le Sénégal rencontrera deux adversaires dont il n’a jamais croisé la route au cours de son histoire. Pour débuter la compétition, les coéquipiers de Sadio Mané affronteront les Pays-Bas, dans ce qui sera sûrement le match le plus intéressant de cette poule. Ils feront ensuite face au pays hôte, le Qatar, pays qu’ils n’ont, comme les Pays-Bas, jamais affronté, que ce soit en compétition officielle ou lors de matchs amicaux. Deux rencontres qui auront lieu au Al-Thumama Stadium de Doha, un des plus beaux stades parmi ceux qui accueilleront la phase de poules.

Pour terminer cette phase de groupe, le champion d’Afrique affrontera l’Équateur dans un duel qui pourrait être capital pour la qualification en phase finale. L’équipe sud-américaine est la seule que le Sénégal a déjà confronté par le passé : d’abord en 2002, lors d’un match amical qui s’était soldé par un succès 1 à 0 du dernier vainqueur de la CAN, puis en 2005 lors de la LG Cup organisée au Caire, où là encore le Sénégal s’était imposé (2-1). Aliou Cissé était sur le terrain en 2002, juste avant que son pays ne réalise une excellente Coupe du monde ; espérons que le sort lui sourît à nouveau face à l’Équateur maintenant qu’il est sur le banc.

À noter que si le Sénégal termine à l’une des deux premières places, il croisera le fer avec un adversaire du groupe B, dans une rencontre qui aurait lieu le samedi 3 ou le dimanche 4 décembre en fonction de leur classement final.

Sauf exception due à l’absence de certains cadres, le Sénégal d’Aliou Cissé devrait évoluer en 4-3-3, comme lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Vainqueurs, justement, de cette dernière CAN, les « Lions de la Teranga » peuvent s’appuyer sur une colonne vertébrale très solide, avec à sa base Edouard Mendy dans les buts et la charnière centrale Kalidou Koulibaly/Abdou Diallo. Le milieu de terrain compose souvent avec Idrissa Gueye et Nampalys Mendy en son sein, tandis que Sadio Mané est l’élément clé du secteur offensif. Possédant de nombreux joueurs capables d’évoluer en pointe, le Sénégal devra réussir à trouver l’équilibre dans un effectif rempli de talent capable de marquer les esprits du côté du Golfe.

Sud Quotidien

 

Leave a reply