« Le système mérite un diagnostic et non un coup de tête comme », Cheikh Diop, SG du CNTS/FC sur les sanctions du personnel de santé à Louga

0
932

La mise sous mandat de dépôt de 4 sages-femmes, ainsi que les autres sanctions à l’encontre du personnel de santé de l’hôpital régional de Louga, dans l’affaire Astou Sokhna, ne sont pas la démarche adéquate qu’il fallait adopter. C’est ce que dit en substance le Secrétaire général (SG) de la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal – Forces du changement (CNTS-FC), invité de l’émission Objection de la radio privée Sud Fm, de ce dimanche 1 mai 2022, fête du travail.

« Le système mérite un diagnostic et non un coup de tête comme ça. Je pense qu’on doit trouver l’arc de conciliation entre ce qui se passe actuellement au niveau des populations et le besoin de parfaire notre système et trouver des solutions pour qu’il soit entièrement et exclusivement au service des populations », a estimé Cheikh Diop qui a rappelé la bataille menée par leur camarade Cheikh Seck qui aurait pu éviter ce drame à Louga.

«Notre organisation syndical qui est dans le secteur, le camarade Cheikh Seck a porté pendant plus de 5 ans des revendications qui aujourd’hui si c’était écouté, on n’en serait pas là », a-t-il relevé. Ces revendications concernaient, à son avis, le relèvement de certains niveaux de formation, l’amélioration des Curricula. Bref, l’évaluation du système de santé pour l’améliorer. Ce que ne semble pas faire le chef de l’État Macky Sall même s’il lui reconnaît le mérite d’avoir construit des hôpitaux de niveau sur fonds propres.

« Le président Macky Sall est le premier président sénégalais qui a investi sur fond propre pour construire 5 hôpitaux de niveau. C’est la première fois, car les autres, c’était subventionné. Et quand un bailleur subventionne son hôpital, il a son cahier de charge. Nous on a construit nos hôpitaux selon nos besoin propres, sur fonds propres. Ça c’est à saluer. Mais après ? Ce que Seck disait tout le temps, il faut former le personnel », a suggéré Cheikh Diop, non sans rappeler au préalable l’engagement des travailleurs du secteur de la santé depuis les politiques d’ajustement jusqu’à la lutte contre la Covid-19 menée par le Pr Seydi et ses équipes.

 J M D

Leave a reply