Le Tchad gracie 259 personnes condamnées pour les manifestations d’octobre

0
713

(Rfi.fr)- Un groupe de 259 manifestants sur 262 condamnés à de la prison ferme au Tchad après avoir été arrêtés lors d’une manifestation contre le pouvoir réprimée dans le sang en octobre, ont été graciés lundi par le président Mahamat Idriss Déby Itno, selon un décret. «Les personnes condamnées le 2 décembre 2022 pour des faits d’attroupement non autorisé, de destruction des biens, incendie volontaire, violence et voie de fait, coup et blessures volontaires troubles à l’ordre public (…) bénéficient de la grâce présidentielle», peut-on lire dans le document.

Leave a reply