Les blessés de l’effondrement de l’immeuble à Bel-air entièrement pris en charge par l’Etat…

0
186

Le ministère de l’Intérieur, chargé de la Sécurité publique, suite à l’effondrement d’un immeuble à deux bâtiments contigus qui a coûté la vie à six (06) personnes, à la Rocade Hann Bel-Air, fait part de l’assistance de l’Etat aux sinistrés. Ainsi, tous les blessés (06 dont 02 dans un état grave) sont totalement pris en charge dans les structures sanitaires de Dakar.

Dans un communiqué dévoilant ces «importantes» mesures du gouvernement pour soulager les victimes, le ministre de l’Intérieur indique que les services compétents de l’Etat ont apporté une prise en charge médicale des blessés, du relogement des sinistrés, de la démolition du bâtiment, mais également de l’évacuation du bâtiment voisin.

«Les blessés sont entièrement pris en charge dans les structures hospitalières de Dakar et leur état de santé est stable», lit-on dans le document d’Antoine Félix Abdoulaye Diome qui présente ses condoléances aux familles des victimes, au nom du président Macky Sall, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

…ET LES FAMILLES SINISTREES RELOGEES AU CENTRE GUINDI DE DAKAR

L’État toujours au chevet des sinistrés de Rocade Bel-Air, Antoine Félix Abdoulaye Diome annonce que les familles victimes de l’effondrement de l’immeuble seront relogées et prises en charge au Centre Guindi de Dakar.

«L’intervention combinée des services de l’Etat, notamment du ministère de la Santé et de l’Action sociale, du ministère en charge de la Famille et du ministère en charge de l’Urbanisme, à travers respectivement, la Direction générale de l’Action sociale, la Direction de la Famille et l’Inspection générale des Bâtiments, sous la coordination des Autorités administratives de la Région de Dakar, a permis : de reloger les membres des familles sinistrées et d’assurer leur prise en charge au centre Guindi de Dakar ; d’apporter une assistance aux familles hébergées par leurs parents ; de procéder à la démolition totale du Bâtiment R+2 ; d’évacuer le bâtiment mitoyen de ses occupants et d’assurer à ces derniers, dont la plupart sont des locataires, une aide au relogement», informe le texte du ministère de l’Intérieur sur ce drame qui a fait 06 morts et 06 blessés dont 2 dans un état grave.

I D

Leave a reply