« les choses sont en train de rentrer progressivement dans l’ordre « , assure le Capitaine Traoré

0
836

Le nouvel homme fort du Burkina Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, assure que la situation est sous contrôle et que « les choses sont en train de rentrer progressivement dans l’ordre ». L’annonce a été faite sur les antennes de la télévision publique, la RTB, il y a quelques instants. Le communiqué a été lu par le capitaine Sorgho en présence du capitaine Ibrahim Traoré, le nouvel homme fort du Burkina. Il a également appelé les populations au calme et à la retenue et se départir de tout acte de violence et de vandalisme, notamment contre l’ambassade de France ou la base militaire française à Kamboinsin.

« Nous vous invitons donc à vaquer librement à vos occupations et à vous départir de tout acte de violence et de vandalisme qui pourrait entacher les efforts consentis depuis la nuit du 30 septembre 2022, notamment ceux qui pourraient être perpétrés contre l’ambassade de la France ou la base militaire française sise à Kamboinsin », a déclaré le capitaine Sorgho.

Plus tôt, le capitaine Ibrahim Traoré qui a mené le putsch s’était rendu à la télévision nationale, rapportait notre correspondant à OuagadougouSidi Yansané. Le jeune gradé s’est rendu à la RTB où sont postés depuis vendredi des véhicules et des blindés de l’armée. Il a été acclamé par des partisans rassemblés en masse pour marquer leur soutien à celui qu’ils considèrent désormais comme le nouvel homme fort du pays.

Ce matin, le calme était encore précaire à Ouagadougou. Des manifestants s’en sont pris une nouvelle fois à l’ambassade de France qui se trouve en centre-ville. D’après l’AFP, certains ont même tenté d’escalader le mur d’enceinte de la représentation diplomatique, et ils ont finalement été dispersés et repoussés. Un autre groupe a également pris pour cible le lycée français de Ouagadougou qui se trouve à quelques pâtés de maisons de l’ambassade, et tout près du grand marché de la ville.

Rfi.fr

 

Leave a reply