Les Lions abordent un tournant décisif face aux Braves Warriors, ce samedi à 19h

0
141

L’équipe du Sénégal aborde ce samedi 9 octobre au stade Lat Dior de Thiès, un tournant décisif face à la Nambie,  en match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde « Qatar 2022 ». Solide leader du groupe H, les Lions peuvent assurer leur place aux barrages du Mondial s’ils remportent la double confrontation qui les oppose aux Braves Warriors, leur dauphin au classement .

Le Sénégal affronte la Namibie ce samedi au stade Lat Dior de Thiès pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Une journée qui sera décisive sur la voie vers un retour  ou une troisième participation au Mondial après2002 et 2018.

Si les Lions remportent la double confrontation face aux Braves Warriors Namibiens et que en même le Togo et Congo-Brazzaville fasse au moins un match nul, l’équipe du Sénégal  fera un bond  pour assurer sa qualification pour la dernière étape des barrages.

Consolider sa place de leader sur sa pelouse de Lat Dior

Pour l’heure, la bande à Kalidou Koulibaly aura le défi de consolider sa place de leader sur sa pelouse de Lat Dior et face à un public finalement autorisé à accéder au stade. Excepté le forfait de Boulaye Dia, le sélectionneur Aliou Cissé quant à  lui a toute les cartes en main en gardant son ossature avec cependant quelques renforts de taille. 

Il s’agit notamment de l’arrière- droit Bouna Sarr mais aussi du jeune attaquant Bamba Dieng qui font leur premier pas en sélection et  cristallisant en même temps beaucoup  d’attentes m

En terme de confrontation, le Sénégal fera ainsi face à un adversaire qui lui a,  jusqu’ici, bien réussi . Il n’est que de rappeler que c’est face à la Namibie que les Lions avaient décroché leur premier ticket pour la Coupe du Monde 2002. El hadji Diouf s’étaient presque baladés lors des éliminatoires en s’imposant à Dakar sur le score de 4 à 0 avant d’aller surclasser les Namibiens à Windhoek (0-5).

Leur cinquième et dernier face à face entre les deux nations remonte en 2017 lors des éliminatoires de la CAN au Gabon en 2017. Le Sénégal allait encore exercé sa domination sur la marque de 2 à 0 . Ce qui lui permettra de porter le bilan des rencontres à 5 matchs, 5 victoires, 16 buts contre un but encaissé.

Malgré cet avantage, Sadio Mané et autre Ismaila Sarr devraient encore sortir les griffes face à une équipe en posture de revancharde. Le selectionnneur des Lions, ne s’ y trompe. Il a indiqué hier, veille de match, que la « vigilance » sera de mise devant une « vaillante » formation des Braves Warriors au vu de leurs deux dernières sorties.

Peter Shalulile, capitaine de l’équipe de Namibie dit lui être sans pression

« Je ne veux pas me mettre la pression, nous avons des joueurs de qualité. Le plus important, ce n’est pas qui va marquer, mais c’est de voir l’équipe gagner. Tout est question d’équipe et de projet, le football international est plus exigeant et est différent du football de club » a t-il laissé entendre 

Après un bon démarrage, le Sénégal tient quoiqu’il en soit les cordes pour la qualification.

La Namibie ne disposant pas de stade homologué, a reçu l’autorisation de la CAF pour accueillir le Sénégal en Afrique du Sud. La seconde manche de la confrontation est prévue à l’Orlando Stadium de Soweto, en Afrique du Sud.

Le Sénégal rappelle t-on, garde la tête du groupe H, avec six points au compteur. La Namibie est à la deuxième place avec quatre points. Le Congo (3 points) et Togo, ferme la marche à égalité avec un zéro pointé.

Avant Sénégal-Namibie, le Togo se frottera de son côté au Congo qui revient d’une défaite à domicile devant le Sénégal (1-3 ).

Omar DIAW

Leave a reply