Les rescapés du dernier France-Argentine du 30 juin 2018

0
769

France : Hugo Lloris (capitaine), Steve Mandanda, Alphone Areola, Benjamin Pavard, Raphaël Varane, Lucas Hernandez, Antoine Griezmann, Olivier Giroud, Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé + Didier Deschamps.

Argentine : Franco Armani, Nicolas Tagliafico, Marcos Acuna, Nicolas Otamendi, Angel Di Maria, Lionel Messi (capitaine), Paulo Dybala.

BREVES

Le duel Messi – Mbappé

Depuis un an et demi, l’Argentin et ancien Barcelonais a rejoint la France et le Paris Saint-Germain. Et la confrontation du héros de l’Albiceleste et de son coéquipier parisien, bourreau des Argentins en Russie et porté lui-même au statut de superstar, sera l’un des chocs les plus observés de la compétition. Il faut dire qu’au classement des buteurs de cette Coupe du monde 2022, Mbappé et Messi sont tous les deux en tête, à égalité avec 5 réalisations chacun, Messi ayant rattrapé son rival sur penalty mardi, tandis que Mbappé reste muet depuis son doublé face à la Pologne en huitièmes. C’est donc un match dans le match qui aura lieu sur le terrain entre les deux attaquants parisiens, car en plus d’un titre de champion du monde, chaque but pourrait apporter une consécration pour l’un ou l’autre. Et c’est encore sans compter le duel Giroud – Alvarez qui sont tous les deux à quatre buts, juste derrière.

Une guerre des étoiles

Ne l’oublions pas : cette finale de Coupe du monde sera également l’ultime bataille de la « guerre des étoiles » entre la France et l’Argentine. Après ses deux sacres de 1998 et 2018, l’équipe de France espère en effet broder une troisième étoile sur son maillot à l’issue du match de dimanche. Tout comme l’Argentine, celle-ci ayant remporté la coupe d’une monde à deux reprises elle aussi, mais en 1978 et en 1986. La première victoire de l’Albicéleste a eu lieu à domicile, en pleine dictature, avec un groupe mené par Mario Kempes qui marquera deux des trois buts argentins de la finale face aux Pays-Bas de Cruyff (3-2). La seconde sera remportée en pleine ère Maradona face à l’Allemagne de l’Ouest (3-2). C’est notamment lors de cette Coupe du monde que « le gamin en or » qualifiera son équipe de la main en quart de finale, face à l’Angleterre.

Celui qui gagnera la finale dimanche prendra donc l’avantage au palmarès et reviendra à une longueur de l’Allemagne et de l’Italie (4 victoires en Coupe du monde) et à deux du Brésil (5 victoires). De quoi pimenter encore un peu plus cette finale à enjeux multiples.

La dernière chance de Messi ?

C’est un enjeu qui sera, lui aussi, dans tous les esprits. Si à 23 ans, Kylian Mbappé a déjà une étoile à son palmarès et peut encore jouer quelques coupes du monde, Lionel Messi, 35 ans, joue probablement son dernier Mondial. Et ce titre est le seul qui manque à son palmarès pourtant bien fourni. La Pulga l’a d’ailleurs annoncé au début de cette Coupe du monde : « Ce sera sûrement mon dernier Mondial, ma dernière opportunité d’atteindre ce grand rêve que l’on a tous ». Mardi, après la victoire de l’Argentine face à la Croatie, il en a remis une couche. « Je suis très heureux de terminer mon parcours en Coupe du monde dans une finale, de jouer le dernier match dans une finale », a-t-il déclaré. Et de conclure : « Il y a beaucoup d’années entre cette édition et la prochaine (la Coupe du monde 2026 – NDLR). Je ne pense pas que je serai capable de faire ça. Finir de cette façon est génial ». A l’instar de Maradona, Lionel Messi veut donc lui aussi entrer définitivement au Panthéon du foot argentin. Et on le constate de match en match, la Pulga aborde cette Coupe du monde comme une mission personnelle. Ce n’est sans doute pas le plus évident à admettre à quelques encablures du choc de dimanche, mais pour tous les fans de football, y compris Français sans doute, voir Messi soulever le trophée dimanche serait en tout état de cause une énorme sensation…

Leave a reply