les sages font appel à l’unité et à la non-violence

0
147

La Collectivité Mandingue de Mbour a démarré hier ses activités initiatiques et rituelles marquant la rentrée des jeunes circoncis dans les différents sites de retraites ou «Leul». Les sages, les dépositaires de la tradition ancestrale et surveillants des circoncis et des déplacements du Kankourang, leur protecteur, ont lancé un appel solennel en demandant à tous de passer un  «Septembre Mandingue» calme, sur un fond de non-violence et d’unité. Ainsi, ce discours a été lancé tout le long d’un parcours allant du service départemental de l’agriculture. En traversant les différents quartiers de Mbour, les membres de la Collectivité Mandingue, dans la pure tradition des initiés avec des déguisements pittoresques, vieux et jeunes-hommes ont communié à travers des chants et des danses.

Mamadou Aïdara Diop, le secrétaire général de la Collectivité Mandingue, n’a pas manqué de demander à tous les initiés de s’inscrire dans l’appel des sages. A la tête d’une procession les menant dans les différents sites regroupant des circoncis, il a  invité les accompagnants du Kankourang à ne pas de ne déranger les gens, ne pas endommager les biens d’autrui et de répondre à l’appel des sages et des autorités administratives prônant le calme et la sérénité, en plus du respect de la liberté des gens. A  l’en croire, le thème du Septembre Mandingue de cet année, «Cohésion Sociale et   Diversité Culturelle», entre dans la dynamique de souscrire à ce vœu.

Sur la tradition initiatique marquée par la sortie du Kankourang à Mbour, depuis 1904, le secrétaire général de la Collectivité Mandingue a fait part de ses appréhensions sur les velléités de banaliser le Kankourang. Tout de même, à l’image de l’appel des sages, il se remet à la volonté des autorités administratives suggérant de leur laisser le soin de faire leur travail concernant ceux qui tordent la loi.

Samba Niébé BA

Leave a reply