Les travailleurs de Dakarnave veulent être édifiés sur leur avenir

0
738

(APS) – Les travailleurs de Dakarnave veulent être édifiés sur leur avenir suite à une lettre du ministère des Finances et du Budget faisant part de l’intention des autorités de ne pas renouveler le contrat de concession de la société nationale de réparation navale.

“Nous avons reçu une lettre venant du ministère des Finances et du Budget sur la non intention de l’autorité de  ne pas renouveler le contrat de concession de Dakarnave. Nous voulons être édifiés sur notre avenir”, a déclaré Abass Fall, secrétaire général du Syndicat autonome des travailleurs du chantier naval.

Depuis lors, a ajouté le syndicaliste lors d’un point presse organisé au siège de Dakarnave, “le personnel est dans l’embarras total, tout est flou, on ne sait pas ce qui se cache dernière”

“Nous tirons la sonnette d’alarme pour que les autorités nous entendent. Nous voulons rencontrer les ministres des Finances, de la Pêche et l’Economie maritime et même le Premier ministre pour se faire entendre”, a-t-il insisté.

Selon lui, plus 300 personnes travaillent à Dakarnave en tant que journaliers, sous-traitant, fournisseurs ou prestataires de services.

“On ne peut pas se lever un bon jour et prendre des décisions sans discuter avec les travailleurs qui sont les principaux concernés. Ce qui nous intéresse, c’est le maintien des acquis sociaux et la préservation des postes de travail”, a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général du syndicat autonome des travailleurs du chantier naval a invité l’Etat à prendre compte l’intérêt des travailleurs avant toute décision.

‘’Nous sommes des travailleurs, nous sommes des Sénégalais, nous voulons maintenir nos postes de travail car ce sont des pères de famille qui y travaillent’’, a martelé Fall.

Leave a reply