Leur marche de ce vendredi non autorisée : Frapp et Y’en a marre engagent la résistance

0
124

Alors que, par Arrêté n°0191, daté du mercredi 8 décembre 2021, le préfet du département de Dakar, Mor Talla Tine, a interdit la marche qu’ils ont prévue d’organiser, ce vendredi 10 décembre 2021, pour dénoncer une «justice à deux vitesses» et «les dérives du pouvoir», les mouvements Y’en a marre et Frapp / France Dégage maintiennent leur appel à battre le macadam dans les rues de la capitale. Ce qui présage d’un vendredi chaud, avec des accrochages en perspective avec les Forces de l’ordre saisies pour faire respecter la décision préfectorale.

Les mouvements Y en a marre et Frapp / France Dégage entendent faire fi de la décision du préfet du département de Dakar qui a signé un Arrêté portant interdiction de leur manifestation, prévue ce vendredi 10 décembre 2021.

«Les mouvements Frapp et Y’en a marre vous informe que le préfet de Dakar vient de nous notifier l’interdiction de la manifestation pour crier “Yoon a ngi jeng!” qui doit avoir lieu demain (aujourd’hui, ndlr) vendredi 10 décembre à partir de 16h.

Les mouvements Frapp et Y en à marre ont décidé de résister à cette interdiction illégale et illégitime qui prouve s’il en était besoin les graves reculs démocratiques en cours au Sénégal depuis 2012 particulièrement dans le domaine de la justice», lit-on dans une notre des organisateurs qui précisent qu’«en plus de Dakar, il y aura des manifestations à Thiès, Tivaouane, Saint-Louis, Bambeye, Rufisque, Kaolack, Tambacounda, Louga, Kolda, Koungheul, Kédougou, Ziguinchor, Bignona».

Déjà, à propos de cette manifestation d’ «envergure», Aliou Sané, coordonnateur de Y’en a marre avait prévenu : «nous allons vers de grandes manifestations qui commencent à partir du vendredi 10 décembre 2021, à Dakar et partout au Sénégal. En ce qui concerne la manifestation de Dakar, on partira de l’Université Cheikh Anta Diop pour aboutir à la Place Seweto, à l’Assemblée nationale. Et un peu partout au Sénégal, il y’aura des manifestations de protestation pour dénoncer la justice à deux vitesses», avait-il déclaré.

ID

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :