Lgbt et laïcité : Ousmane Sonko lance un message ferme à l’Occident

0
364

Ousmane Sonko a tenu également à réaffirmer la position de son parti sur cette question. « On ne peut pas nous imposer la propagande de l’homosexualité. J’invite l’Occident à faire preuve de retenue, de respect, de réciprocité et de tolérance. Le Sénégal ne peut accepter une quelconque velléité de lui imposer cette propagande. Nous avons aussi un mode de vie à respecter comme nous respectons celui des autres… Le Sénégal est un pays laïc et équidistant de tout… rien ni personne ne remettra en cause ce modèle séculaire ». Ousmane Sonko a également tenu à dénoncer le silence du président français, Emmanuel Macron, et les responsables de l’Union européenne pendant la répression de son parti par l’ancien régime. L’ancien maire de Ziguinchor a même accusé le chef de l’Etat français d’avoir « incité à la répression, à la persécution et à l’exécution de Sénégalais qui n’avaient commis d’autre crime que d’avoir un projet politique » en recevant à l’époque le président Macky Sall à l’Élysée pour le féliciter d’avoir réussi à rétablir le calme dans le pays. « Durant toute la période de persécution extrêmement violente contre tout un mouvement politique, ayant entraîné et causé la mort de plus d’une soixantaine de personnes, des milliers de blessés, plus de 1.000 détenus politiques, vous n’avez jamais entendu le gouvernement français dénoncer ce qui s’est passé au Sénégal », a-t-il fustigé.

 

NANDO CABRAL GOMIS

Leave a reply