Liaison maritime Dakar-Gorée : les usagers pour le renforcement de la sécurité

0
1085

Après les drames de Sikilo et de Sakal qui ont tué plus de 60 personnes, les usagers de la chaloupe de Gorée lancent un appel à l’Etat pour qu’il continue à veiller au grain et renforcer la sécurité sur la liaison maritime Dakar-Gorée. Même s’ils ne constatent pas de soucis pour la traversée, les passagers déplorent l’état de vétusté de la chaloupe.

Il est 12 heures au Port de Dakar en ce mercredi 25 janvier. A l’embarcadère, les passagers en partance pour l’île de Gorée se lèvent pour se diriger vers la chaloupe « Coumba Castel » du nom du génie  protecteur de l’île. Des passagers dont des Sénégalais, des étrangers en particulier des Occidentaux se dirigent vers l’embarcation inaugurée en 1999 par Mme Elisabeth Diouf, ex-première dame du Sénégal. Deux personnes tiennent la passerelle pour permettre aux gens de monter dans la chaloupe qui fait des mouvements dans l’eau. A peine les gens sont-ils montés que les séances de photographie commencent pour immortaliser la traversée. Après les drames de Sikilo et de Sakal qui ont tué près plus de soixante personnes, l’Etat est invité à veiller au grain pour la sécurité des passagers.  « Pour la traversée, il n’y a aucun souci. Juste dire que la chaloupe est un peu vétuste et l’Etat doit prendre ça en compte car la liaison est très fréquentée », fait savoir Moussa. Pour ce guinéen du nom de Camara Mohamed qui est venu plusieurs fois à Gorée, on doit rendre obligatoire le port de gilets de sauvetage même si la durée de la traversée n’est pas longue. «Ce n’est pas la première fois que je fais la traversée mais il se trouve qu’on n’oblige pas les gens à porter les gilets de sauvetage. C’est juste une question de prévention. On ne sait jamais ce qui va se passer », fait-il savoir. Vingt minutes après, la chaloupe arrive à destination. Sur le quai de l’île de Gorée aussi, deux personnes tirent les amarres pour les attacher afin de fixer le navire. Après cette étape, deux agents aident les passagers à descendre en leur tenant la main. Pour cet habitant de Gorée, il n’y aucun risque lié à la chaloupe. « Il y avait eu des pannes mais maintenant, ça va très bien mais on doit pouvoir avoir beaucoup de chaloupes modernes qui assurent les dessertes parce que celles qui sont là sont un peu vétustes. Mieux, Gorée est une ville historique qui accueille beaucoup de visiteurs surtout pendant les vacances. On doit assurer la sécurité des voyageurs. On ne doit pas attendre qu’un drame se produise pour réagir. Ce n’est pas bon », a-t-il soutenu. En effet, il arrive que la liaison Dakar-Gorée soit parfois perturbée par des pannes de la chaloupe. C’est pourquoi les usagers de la chaloupe invitent l’Etat à renforcer la sécurité.

M DJIGO

Leave a reply