Ligue 1 : l’OM écrase Toulouse et retrouve le podium

0
512

Et si le faux pas rennais profitait à l’OM ? Après que les Bretons se soient inclinés à Reims un peu plus tôt dans la soirée (3-1)Marseille avait l’occasion de monter sur le podium en cas de victoire lors de la réception de Toulouse. Dans un Stade Vélodrome toujours aussi bouillant, surtout pour la reprise du championnat de France, et assez réactif pour rendre hommage à Pelé, dont l’annonce de son décès a eu lieu quelques minutes avant le coup d’envoi seulement, les Phocéens ont saisi la balle au bond.

Ils ont tremblé à de rares moments dans cette rencontre, surtout en première période, mais le réalisme était bien de leur côté. Dejaegere a échoué face au but (10e), Chaibi s’est montré beaucoup trop maladroit sur cette remise de la tête de Dallinga (38e), quand Pau Lopez a sorti le grand devant l’attaquant néerlandais (45e+1). Un arrêt ô combien important avant la pause car il a permis à son équipe de revenir au vestiaire avec deux buts d’avance. Un écart qui ne sera jamais comblé, au contraire même.

La plus belle victoire de l’OM cette saison

Avec un Payet à la baguette, les Phocéens avaient déjà fait la différence. Présent sur cette première opportunité de Ünder (3e), il laissait Gigot et Clauss faire le travail sur le côté droit pour l’ouverture du score signée Rongier (1-0, 13e). Sanchez lui manquait le break (19e) mais c’est bien Toulouse qui se sabordait avec cette étonnante tête contre son camp de Nicolaisen (2-0, 41e). Le Danois était ensuite la victime du superbe enchainement de Kolasinac, contrôle de l’extérieur-roulette, pour une addition encore plus lourde (3-0, 52e).

Le Tef’ venait d’abdiquer. Quelques instants auparavant, Payet s’était raté sur ce centre de Clauss (47e), avant de se rattraper d’une belle frappe en lucarne (4-0, 62e). Le capitaine méritait bien sa standing ovation, remplacé par Dieng, lequel obtenait un penalty sur son premier ballon, transformé par Ünder (5-1, 80e). Un but bienvenu car il calmait les dernières ardeurs toulousaines après le penalty de van den Boomen (66e). Tavares clouait le spectacle d’un joli but (6-1, 82e), signant la plus belle victoire de l’OM cette saison et une belle 3e place au classement.

Leave a reply