Ligue 1 : Marseille remporte l’Olympico face à Lyon et revient au pied du podium

0
554

Dernière affiche de cette 14ème journée de Ligue 1, l’Olympico entre Marseille et Lyon, respectivement 6ème et 8ème avant le coup d’envoi, était l’occasion de suivre un beau duel au stade Vélodrome. Avant ce choc, les Phocéens restaient sur quatre matches sans victoire en championnat tandis que les Gones, récemment repris par Laurent Blanc, connaissaient un réel regain de forme avec deux succès consécutifs. En cas de victoire, les deux formations espéraient se rapprocher du haut de tableau de notre championnat, et voir même du podium, pour se mêler à la lutte aux places européennes et notamment aux places qualificatives pour la prochaine Ligue des Champions. En première période, les Marseillais dominaient les débats. Le premier quart d’heure était rythmé avec deux équipes portées vers l’avant. Néanmoins, seul l’Olympique de Marseille parvenait à se procurer une occasion franche. Lancé sur la gauche de la surface lyonnaise, Amine Harit envoyait un centre pissant à ras de terre devant le but d’Anthony Lopes. Si Alexis Sanchez s’apprêtait à couper la trajectoire du ballon face au portier portugais, Nicolás Tagliafico effectuait alors un bon retour pour empêcher le Chilien d’ouvrir le score (13e).

À la demi-heure de jeu, les Marseillais comptaient trois tirs contre deux pour les lyonnais. malgré la domination des locaux, les visiteurs arrivaient à préserver le score. Alexis Sanchez était d’ailleurs pas loin de marquer le premier but de la soirée mais son poteau rentrant était logiquement annulé par l’arbitre de la rencontre, M. François Letexier, pour sa faute en amont sur Johann Lepenant, revenu défendre devant lui (29e). Les joueurs d’Igor Tudor étaient finalement récompensés juste avant la pause. Sur un corner botté par Jordan Veretout, Samuel Gigot, laissé seul par Moussa Dembélé, reprenait de la tête au point de penalty et propulsait le cuir dans le petit filet opposé d’Anthony Lopes (44e, 1-0). Quelques minutes avant le coup de sifflet de M. Letexier, l’Olympique Lyonnais se procurait sa première véritable occasion sur coup franc. Maxence Caqueret obligeait Pau Lopez à sortir une belle parade avec sa main opposée pour sortir sa frappe qui filait en lucarne (45e+1).

Après la pause, la rencontre se hachait. Jérôme Boateng s’essuyait dans un premier temps la semelle sur la cheville de Jordan Veretout (49e) puis Samuel Gigot et Jordan Veretout, encore lui, se télescopaient, en voulant subtiliser le ballon à Johann Lepenant (54e). Après avoir arrêté les différents saignements des joueurs, le staff médical marseillais pouvait quitter la pelouse avec le milieu phocéen et la partie pouvait reprendre. Le buteur revenait sur la pelouse quelques minutes plus tard (57e) avant de finalement céder sa place (60e). Après cela, malgré les longues phases de possession lyonnaise, le bloc marseillais était bien en place et ne laissait aucun espace à ses adversaires. Peu après l’heure de jeu, Karl Toko Ekambi était trouvé dans la surface marseillaise mais la tentative du Camerounais était bien repoussée par Pau López (63e). Les Lyonnais augmentaient significativement leur niveau de jeu et s’installaient petit à petit dans le camp marseillais.

Peu avant la fin du temps réglementaire, Jonathan Clauss adressait un bon centre vers le point de penalty. Alexis Sánchez arrivait alors lancé et reprenait de la tête mais sa tentative passait largement à côté du poteau droit d’Anthony Lopes (86e). Dans la foulée, Mattéo Guendouzi s’appuyait sur le Chilien qui remettait le ballon dans la course du milieu français. Le numéro 6 pouvait se présenter seul face à Anthony Lopes mais le Portugais se montrait intraitable et réalisait un arrêt réflexe (87e). Malgré la durée des prolongations (6 minutes), le score ne bougeait plus et les Phocéens pouvaient célébrer cette belle victoire avec leurs supporters au Vélodrome. Au classement, cette victoire permet aux Marseillais de revenir au pied du podium à seulement un point du Stade Rennais tandis que les Lyonnais font du surplace et restent bloqués à la 8ème place. Lors de la prochaine et dernière journée avant la Coupe du monde au Qatar, Lyon recevra Nice au Groupama Stadium et Marseille se rendra au stade Louis II pour affronter Monaco.

footmercato.net

Leave a reply