Ligue 1 : Monaco se sort du piège auxerrois grâce à Eliesse Ben Seghir

0
514

Après un début de match très poussif sanctionné par l’ouverture du score auxerroise, Monaco a réussi à inverser la tendance pour s’imposer en deuxième période (3-2) grâce au doublé d’Eliesse Ben Seghir, ses deux premiers buts en Ligue 1 pour sa première dans l’élite.

Après les premières rencontres inaugurales de bas de tableau entre Ajaccio-Angers (1-0) et Nantes-Troyes (0-0), qui marquaient la reprise officielle de la Ligue 1 ce mercredi avec la 16ème journéeAuxerre recevait à son tour Monaco au stade de l’Abbé-Deschamps. Les Auxerrois restaient sur une défaite sur la pelouse du Parc des Princes (5-0) tandis que les Monégasques avaient chuté face à l’Olympique de Marseille à domicile (3-2) lors de la précédente journée avant la trêve internationale. La rencontre commençait sur un faux rythme et aucune des deux équipes ne se montrait réellement dangereuse durant les vingt premières minutes.

La première frappe était pour Auxerre et Akim Zedadka, qui prenait sa chance sans réussite (25e). Quelques minutes plus tard, les Auxerrois obtenaient un penalty après une faute d’Eliot Matazo sur Lassine Sinayoko. La VAR confirmait la décision de l’arbitre dans la foulée et M’baye Niang exécutait la sentence pour ouvrir le score (30e, 1-0). Juste avant la pause, alors que la rencontre perdait en intensité, Gideon Mensah touchait le tibia de Takumi Minamino et l’arbitre sifflait un nouveau penalty, mais pour Monaco cette fois-ci. Wissam Ben Yedder se chargeait alors de tromper Benoît Costil pour égaliser (45e+3, 1-1).

Avec un doublé pour son premier match en Ligue 1, Eliesse Ben Seghir sauve Monaco

Le rythme en deuxième période restait sensiblement le même. Le premier quart d’heure était pauvre en occasion et il fallait attendre l’heure de jeu pour voir le score évoluer. Après un bon travail d’Aleksandr Golovin, Eliesse Ben Seghir donnait l’avantage à Monaco pour la première fois de la rencontre (58e, 2-1). Un avantage de courte durée pour les joueurs de Philippe Clement. Dans la foulée d’une frappe puissante d’Hamza Sakhi détournée par le gardien monégasque en corner, Youssouf Fofana inscrivait un magnifique but contre-son-camp d’une aile de pigeon subtile (62e, 2-2). Les deux équipes tentaient alors de trouver la faille pour repartir avec la victoire.

Dans la surface monégasque, Lassine Sinayoko frappait du gauche mais son tir n’inquiétait pas Alexander Nübel, sur la trajectoire (73e), puis Nuno Da Costa tombait lui aussi sur le portier allemand après une belle percée (78e). La rencontre s’emballait et le ballon allait d’un but à l’autre. Dans la surface de l’AJA, Eliesse Ben Seghir frappait du droit mais Jubal effectuait un superbe tacle glissé pour détourner le ballon en corner (79e). Alors que les deux équipes se dirigeaient vers un match nul prolifique, Eliesse Ben Seghir trompait le dernier rempart adverse d’une frappe enroulée splendide pour offrir la victoire à son équipe (85e, 3-2). La jeune pépite française (17 ans et 315 jours) devenait à cette occasion le plus jeune joueur à inscrire un doublé lors de ses débuts en Ligue 1 sur les 50 dernières saisons. Grâce à cette victoire, les Monégasques gagnent une place au classement et se retrouvent à égalité de points avec l’Olympique de Marseille, qui affrontera Toulouse ce jeudi au Vélodrome.

footmercato.net

Leave a reply