Ligue des champions : la finale délocalisée de Saint-Pétersbourg au Stade de France

0
251

Les instances de l’UEFA, l’association qui gère le football européen, réunies vendredi, ont annoncé que la finale de la Ligue des champions 2021-2022 n’aura pas lieu à Saint-Pétersbourg comme prévue, en raison de l’invasion de l’Ukraine par l’armée russe. La finale aura finalement lieu en France, à Paris.

La Gazprom Arena, aussi connue sous le nom de stade Krestovsky ou stade de Saint-Pétersbourg, n’accueillera pas la finale de la 67e édition de la Ligue des champions, le 28 mai 2022. Le déclenchement par Vladimir Poutine de la guerre en Ukraine, jeudi 24 février, avait jeté un gros doute sur la tenue d’un tel événement en Russie. La décision de réattribuer la finale a été prise dans la matinée vendredi 25 février : le match pour le titre aura lieu au Stade de France, à Saint-Denis, dans la banlieue nord de Paris.

L’UEFA (Union des associations européennes de football) avait condamné jeudi « l’invasion militaire russe en Ukraine » et convoqué une réunion extraordinaire de son comité exécutif « suite à la grave escalade de la situation sécuritaire en Europe ».

Dans son communiqué, l’UEFA « tient à exprimer ses remerciements au président de la République français Emmanuel Macron pour son soutien personnel et son engagement à délocaliser en France le match le plus prestigieux du football interclubs européen, à un moment de crise sans précédent ». « En collaboration avec le gouvernement français, l’UEFA soutiendra pleinement les efforts multipartites visant à assurer la sécurité des footballeurs et de leurs familles en Ukraine, qui font face à de terribles souffrances », ajoute-t-elle.

C’est la troisième fois que le Stade de France est choisi pour la finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes, après celle de 2000 entre le Real Madrid et Valence (3-0) et celle de 2006 entre le FC Barcelone et Arsenal (2-1). Le Parc des Princes avait, auparavant, servi de théâtre des finales de 1956 entre le Real Madrid et Reims (4-3), de 1975 entre le Bayern Munich et Leeds (2-0) et de 1981 entre Liverpool et le Real Madrid (1-0).

Outre cette délocalisation, l’UEFA a également décidé que les clubs et équipes nationales de Russie et d’Ukraine devront jouer leurs matches « à domicile » sur des sites neutres jusqu’à nouvel ordre.

FRANCE24.COM

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :