Ligue des Champions : l’AC Milan prend le meilleur sur Tottenham

0
609

(footmercato.net)- Le club italien a fait le boulot en s’imposant 1-0 sur sa pelouse face à Tottenham, grâce à un but de Brahim Diaz en tout début de match.

En France et en Allemagne, tous les yeux étaient logiquement rivés sur ce PSG – Bayern. Mais en Italie et en Angleterre, les amateurs de foot avaient droit à un joli AC Milan – Tottenham. Deux équipes qui ont laissé quelques doutes ces dernières semaines dans leur championnat respectif, mais on le sait, l’hymne de la Ligue des Champions peut en transcender plus d’un… Pour ce duel aller des huitièmes de la plus prestigieuse des compétitions européennes, Stefano Pioli continuait avec son 3-4-2-1, avec quelques absences comme Bennacer, mais un onze avec ses hommes forts comme Tonali, Théo Hernandez, Giroud ou Leão. En face, son compatriote Antonio Conte devait notamment composer sans Hugo Lloris, remplacé par Fraser Forster. Mais le trio Kulusevski-Son-Kane était bien là, et prêt à faire mal à l’arrière-garde transalpine. D’entrée, on sentait qu’il allait y avoir une certaine intensité et du rythme, et l’ouverture du score ne s’est pas faite attendre.

Thiaw trouvait bien Theo Hernandez sur le côté gauche, et le Français, dans la surface, frappait fort avec un angle plutôt fermé. Le portier des Spurs repoussait, mais Brahim Diaz arrivait en force, pour la pousser au fond. Forster sortait tant bien que mal la première tentative de l’Espagnol, mais le ballon lui retombait dessus et cette fois, le cuir terminait bien au fond (1-0, 7e). Bien dans leur match, les Lombards devaient cependant se méfier. De Harry Kane notamment. Sur coup franc, l’Anglais battait tout le monde, mais sa tête était bien captée par Tatarusanu (13e). La rencontre était assez équilibrée. Les locaux passaient beaucoup par le côté gauche où Hernandez se baladait, pendant que les Londoniens avaient beaucoup de situations intéressantes sur coup de pied arrêté dont ils ne profitaient pas vraiment. Tatarusanu était attentif sur sa ligne, et captait bien cette tentative lointaine d’Emerson (26e).

Pas un grand spectacle…

Au fur et à mesure qu’on avançait dans ce premier round, les lignes se resseraient, le rythme tombait et la rencontre était marquée par des fautes ou des interruptions. Pas grand chose à se mettre sous la dent donc, après une entame de match plutôt intéressante. Tottenham avait certes le ballon, mais ne parvenait pas vraiment à inquiéter son rival du soir, qui subissait mais ne souffrait pas pour autant. Au retour des vestiaires, c’était un scénario assez similaire auquel on assistait, et c’est même Milan qui recommençait à dominer par moments. Leão commençait même à se réveiller après un premier acte discret, alors que le duo Hernandez-Diaz faisait mal aux Spurs, qui, une fois qu’ils récupéraient le ballon, étaient à court d’idées. Le chrono défilait, et ça faisait clairement les affaires de l’écurie de Serie A qui n’était pas vraiment inquiétée…

Antonio Conte s’impatientait clairement sur son banc de touche, et tentait de donner une nouvelle dynamique à son équipe avec l’entrée en jeu de Richarlison à 20 minutes de la fin. Le Brésilien se montrait d’ailleurs dangereux assez rapidement, mais comme ses partenaires avant lui, il butait sur un Thiaw particulièrement impérial (74e). On sentait aussi de l’agacement du côté des joueurs londoniens, qui butaient encore et encore sur la défense milanaise. Le score n’a logiquement plus bougé, et même si l’AC Milan prend une belle option pour la qualification en quarts de finale de cette Ligue des Champions, tout reste ouvert pour le match retour en Angleterre le 8 mars prochain.

Leave a reply