Ligue des champions : le Real renverse City et jouera la finale contre Liverpool

0
210

Mené 0-1 sur un but de Riyad Mahrez (73e), le Real Madrid a arraché la prolongation grâce à un doublé de Rodrygo (90e, 90e+2) puis a éliminé Manchester City (3-1, aller : 3-4) grâce à un penalty de Karim Benzema (95e). Il jouera la finale de la Ligue des champions contre Liverpool, samedi 28 mai, au Stade de France.

Rodrygo-Benzema, duo magique !

Alors que le Real Madrid semblait éliminé puisqu’il abordait la dernière minute du temps réglementaire avec deux buts de retard, Rodrygo entré à la place de Kroos à la 68e, a réussi un fabuleux et improbable doublé pour rendre possible le renversement de Manchester City (3-1 a.p.) ! Déjà buteur en quart de finale retour contre Chelsea (2-3 a.p.), le jeune et complet attaquant brésilien (21 ans) a marqué d’une superbe tête (90e+2, sur un centre de Carvajal dévié par Asensio), juste après avoir converti de près et du droit la quatorzième passe décisive cette saison de Karim Benzema (90e), qui avait été superbement trouvé par Eduardo Camavinga (qui a remplacé Modric, 75e).

Alors qu’il avait été un peu en dedans jusque-là dans ses tentatives, l’attaquant des Bleus a retrouvé toute sa magie en prolongation. Sur un service parfait de… Rodrygo, il a obtenu un penalty avec malice en devançant Dias, auteur d’une faute indiscutable. Et inexorablement, « Benz » l’a transformé avec un sang-froid implacable et glacial, inscrivant son 43e but en 43 matches en 2021-2022, le 15e en Ligue des champions, dont dix dans les matches à élimination directe ! Le samedi 28 mai au stade de France, KB9 tentera de remporter sa cinquième Ligue des champions…

Le match : 3-1 a.p.

… Et ce sera, comme lors de sa quatrième et dernière finale (il les a donc toutes gagnés jusqu’ici), en 2018, contre Liverpool, où il avait ouvert le score (3-1, avec aussi un doublé de Bale). Pour voir le stade de France (le samedi 28 mai), il a donc fallu un dénouement hallucinant – qu’il a donc largement dirigé avec Rodrygo – pour renverser Manchester City (3-1 a.p.) qui avait gagné le match aller (4-3) et pensait s’être mis à l’abri avec l’ouverture du score de Riyad Mahrez (73e), décalé par un impeccable Bernardo Silva.

L’incroyable sauvetage de Ferland Mendy, tournant du match

Auparavant, après une entame nettement à l’avantage des Madrilènes, où Benzema (5e, 12e) et Vinicius (19e) avaient trop enlevé leurs tentatives, les Citizens avaient assez vite rééquilibré les débats et se sont même créés des occasions franches. Courtois a alors dû s’employer à deux reprises pour repousser avec classe des frappes de Bernardo Silva (20e) et de Foden (40e), tandis qu’une reprise de Gabriel Jesus a frôlé sa lucarne (23e).

Dès la reprise, Vinicius avait manqué une immense occasion (46e) et le match était devenu un peu lénifiant jusqu’au but de Mahrez. Ensuite, pour que l’inoubliable final décrit plus haut soit possible, il a fallu encore deux superbes parades de l’indispensable Thibault Courtois, face à Cancelo (86e) et Grealish (87e). Et il a aussi fallu un incroyable sauvetage sur sa ligne de Ferland Mendy, sur un tir excentré de Grealish (87e). A posteriori, on peut qualifier ce retour du latéral gauche français de véritable tournant du match.

Leave a reply